Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Nordahl Lelandais

Nordahl Lelandais ne devrait pas être jugé en 2020 pour la mort du caporal Noyer

Nordahl Lelandais ne sera pas jugé à l'automne pour la mort du caporal Arthur Noyer lors de la prochaine session d'assises du tribunal de Chambéry.

Entrée du Palais de Justice de Chambéry
Entrée du Palais de Justice de Chambéry © Radio France - Xavier Grumeau

Ce ne sera sans doute pas avant le printemps 2021 que le Savoyard de Domessin (Savoie) devra rendre des comptes au sujet de la mort du Caporal Arthur Noyer, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. L'affaire n'est pas retenue pour la prochaine session qui a lieu du 2 au 20 novembre. 

Pour Maître Bernard Boulloud, l'avocat de la famille du jeune militaire de 23 ans originaire de Bourges, "il ne s'agit pas d'une surprise. Nous n'avons pas encore reçu l'ordonnance de mise en accusation." Le confinement lié au Covid-19 a en effet mis la justice à l'arrêt pendant deux mois. 

Jugé quatre ans après les faits 

Nordahl Lelandais, qui conteste l'assassinat, maintient qu'il s'agit d'une bagarre qui a mal tourné cette nuit alcoolisée au sortir des discothèques de Chambéry. 

L'ordonnance de mise en accusation est décisive. Pour Maître Boulloud, "l'attente est évidemment une douleur pour les familles. Mais l'essentiel est que le corps ait été retrouvé et que Lelandais réponde de ses actes avec une accusation bien étayée. On a surtout pas envie de recours stériles qui seraient douloureux. Nous faisons confiance au juge d'instruction qui connaît parfaitement le dossier et qui a raison de prendre son temps. "

Le parquet de Chambéry a retenu le meurtre, sans préméditation donc, au terme de l'instruction. Au final, avec l'ordonnance de mise en accusation, c'est le juge d'instruction qui suivra ou non les réquisitions du parquet. S'il y a préméditation, la peine encourue est évidemment plus importante. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu