Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Nordahl Lelandais

VIDÉO - Nordhal Lelandais a-t-il eu des contacts avec les deux disparus de Tamié ?

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Les révélations sont troublantes. Nordahl Lelandais dans un cas, son frère Sven dans l'autre, sont des noms qui ne sont pas totalement inconnus de certains proches des deux disparus du fort de Tamié en Savoie, en 2011 et 2012.

Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou
Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou - (capture d'écran Facebook)

C'est une information France Bleu Pays de Savoie. La famille de Nordahl Lelandais a eu des contacts récents avec la famille de Jean-Christophe Morin, un jeune homme de 22 ans qui a disparu le soir du 9 septembre 2011, au festival électro Element II au Fort de Tamié à Albertville, en Savoie. 

"Son frère Sven Lelandais m'a appelée il y a environ un an" — Adeline Morin, la sœur de l'un des disparus de Tamié en Savoie

La sœur de Jean-Christophe Morin, qui travaille dans le milieu des saisonniers, raconte : "Le nom de Nordahl ne me dit rien mais en revanche celui de son frère oui. Sven Lelandais m'a contactée il y a environ un an, pour se renseigner sur un emploi". Précisément, en 2016, Sven Lelandais la contacte d'abord par Facebook. Adeline Morin lui trouve un job dans une station haut-savoyarde, puis quelques semaines plus tard, Sven Lelandais vient lui parler lors d'une soirée de saisonniers pour la remercier. Pour l'instant, Sven Lelandais est injoignable. Impossible de savoir s'il s'agit d'une coïncidence.

Sven Lelandais
Sven Lelandais - (capture Facebook)

Jean-Christophe Morin a disparu en 2011 au fort de Tamié

Dans la nuit du 10 septembre 2011, Jean-Christophe Morin a été vu vers 3 heures du matin en train de quitter le festival de musique électro Elements II au fort de Tamié, près d'Albertville, en Savoie. Selon sa famille et un témoin de l'époque, le jeune homme était en panique et disait que "quelqu'un voulait lui faire du mal". Ensuite, il n'a plus donné signe de vie. À l'époque, ses propos peuvent être attribués à un abus d'alcool et de stupéfiants. Son sac à dos a été retrouvé quelques jours plus tard dans une pente de 200 mètres aux abords du Fort. La famille de Jean-Christophe Morin n'a jamais cru à une disparition volontaire. C'est ce que dit sa sœur Adeline sur France Bleu Pays de Savoie aujourd'hui. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

"Je n'ai jamais cru que mon frère puisse disparaître sans donner de nouvelles à ma mère" — Adeline Morin

"Moi je n'ai jamais cru que mon frère puisse disparaître sans donner de nouvelles à ma mère", dit Adeline Morin. "Quand au premier Noël il n'a pas donné de signe de vie avec un tout petit coup de fil à ma mère, pour moi c'était déjà signe qu'il y avait peu de chance qu'il soit encore en vie". Aujourd'hui, Adeline est stupéfaite de la tournure que prennent les événements et que le nom de Nordahl Lelandais ressorte dans l'enquête sur la disparition de son frère. "Mais au moins on aura une réponse, même si elle est difficile à accepter", dit Adeline Morin.

Jean-Christophe Morin
Jean-Christophe Morin - (capture d'écran Facebook)

Ahmed Hamadou disparaît un an plus tard, au même endroit

Autre révélation, de nos confrères de France 3, l'autre disparu de Tamié, Ahmed Hamadou, connaissait au moins "de vue" Nordahl Lelandais. C'est ce que raconte notamment à France 3 et à France Bleu Pays de Savoie Abdallah Hamadou, cousin du disparu. Cependant, la sœur d'Ahmed Hamadou, contactée aussi par France Bleu Pays de Savoie, réfute les liens de son frère avec Nordahl Lelandais. Selon elle, ils ne se connaissaient pas.

Ahmed Hamadou a disparu un an après Jean-Christophe Morin, lors du même festival de musique, au même endroit, près d'Albertville. Le Chambérien est alors âgé de 45 ans et s'est rendu lui aussi à ce festival en voiture, avant de se retrouver tout seul à pied. Il était accompagné au début de la soirée par un troisième homme, Yan Kersuzan, qui a disparu pendant 16 jours après la disparition d'Ahmed Hamadou, avant de refaire surface. 

Ahmed Hamadou
Ahmed Hamadou - (capture d'écran Facebook)

Le procureur de  la république de Chambéry, Thierry Dran, ne confirme pas ce jeudi le lien entre les deux disparitions de Tamié et Nordahl Lelandais, expliquant que pour l'instant la procédure ne concerne qu'Arthur Noyer, le jeune caporal dont le crâne a été retrouvé en septembre dernier près de Chambéry. Dans cette affaire, Nordahl Lelandais vient d'être mis en examen pour assassinat. 

Nordahl Lelandais
Nordahl Lelandais - (capture d'écran Facebook)
Le fort de Tamié, près d'Albertville, en Savoie
Le fort de Tamié, près d'Albertville, en Savoie © Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess