Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes

VIDÉO - Notre-Dame-des-Landes : treize squats démantelés, dix personnes expulsées

lundi 9 avril 2018 à 14:53 - Mis à jour le lundi 9 avril 2018 à 21:00 Par Typhaine Morin et Mikaël Roparz, France Bleu Loire Océan et France Bleu

L'opération de gendarmerie lancée ce lundi à l'aube à Notre-Dame-des-Landes a permis de démanteler une dizaine de squats et d'expulser dix personnes. Des affrontements ont éclaté dans la matinée. L'opération doit se poursuivre ce mardi.

Depuis ce lundi 6h, dix squats ont été démantelés et six personnes expulsées
Depuis ce lundi 6h, dix squats ont été démantelés et six personnes expulsées © AFP - Loïc Venance

Notre-Dame-des-Landes, France

"L'objectif est presque atteint", a indiqué la péfète de la Loire-Atlantique à la mi-journée, ce lundi, quelques heures après le début de la vaste opération de gendarmerie lancée sur la ZAD, à Notre-Dame-des-Landes. Vers 3h, des gendarmes - ils sont 2.500 mobilisés sur place, ont mené une opération de sécurisation de la ZAD. Les forces de l'ordre sont intervenues sur la "route des chicanes", la départementale 281, pour déblayer la voie, obstruée de barricades "dont certaines comportaient des bouteilles de gaz". Les gendarmes ont affronté 70 à 80 "occupants illégaux", a indiqué le directeur général de la gendarmerie nationale, Richard Lizurey. 

Au cours de ces affrontements, un gendarme a été légèrement blessé à l'oeil et une Zadiste a été interpellée puis placée en garde à vue à Saint-Nazaire.  Au total, sept personnes ont été interpellées.  Six militants ont été blessés selon les zadistes. 

Huissiers et déménageurs

A 6h, les expulsions ont débuté, comme le prévoit le loi. "Toutes les expulsions ont été accompagnées d'huissiers et quand il y avait des biens, ils ont été emmenés par des déménageurs et les démolitions se sont faites dans les formes", a indiqué la préfète de Loire-Atlantique, Nicole Klein, qui s'est rendue sur place. 

Au total, treize squats ont été démantelés , et dix personnes expulsées. Celles-ci "se sont vu proposer un relogement mais ont toutes refusé", a précisé la préfère. Et ajouté que l'objectif était de démanteler une "quarantaine de squats" sur 97 et que l'opération était "parfaitement dans les règles". 

L'opération d'expulsion se poursuit ce lundi après-midi, et se poursuivra ce mardi, a fait savoir Nicole Klein. Dans le même temps, des gendarmes resteront sur place, pour que les lieux démantelés ne soient pas reconstruits.