Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Opération Barkhane : treize militaires français morts au Mali

"Nous sommes dévastés et très fiers de lui", Jean-Marie Bockel après la mort de son fils au Mali

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu, France Bleu Elsass

Le sénateur centriste et ancien maire de Mulhouse, Jean-Marie Bockel rend hommage à son fils après sa mort au Mali. Le crash entre deux hélicoptères a coûté la vie à 13 soldats français le 25 novembre.

Jean-Marie Bockel.
Jean-Marie Bockel. © Maxppp - Thomas Padilla

Alsace

"C'était le meilleur des fils." Jean-Marie Bockel, ancien maire de Mulhouse, ancien ministre, sénateur centriste, rend hommage au micro de France Info à son fils, Pierre-Emmanuel Bockel. Il fait partie des treize soldats français morts le 25 novembre au cours d'un crash entre deux hélicoptères pendant une opération contre des djihadistes au Mali. 

Il nous rassurait toujours" - Jean-Marie Bockel, le père d'un des soldats morts au Mali

La voix tremblante, très ému, Jean-Marie Bockel dresse le portrait de son fils, "très fier de ce qu’il faisait, très fier d’être au service de son pays, passionné par son métier de pilote d’hélicoptère." Pierre-Emmanuel Bockel, 28 ans, était lieutenant 5e Régiment d’Hélicoptères de Combat à Pau. 

"Il nous rassurait toujours et ne voulait pas que sa maman soit trop inquiète. Il racontait parfois des choses à ses frères et sœurs qu’il ne nous racontait pas, pour ne pas nous inquiéter", se souvient l'ancien maire de Mulhouse. Avant d'ajouter : "Nous étions très fiers de lui avant ce drame, et nous sommes aujourd'hui dévastés et très fiers de lui."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu