Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouveau procès à partir de ce mardi dans l'affaire d'Outreau

-
Par France Bleu

C'est une affaire que l'on pensait définitivement classée... mais le dossier maudit d'Outreau ressurgit ce mardi. Un nouveau procès sur cette affaire de pédophilie débute à Rennes. Cette fois-ci, un seul accusé, Daniel Legrand. Acquitté il y a dix ans avec 12 autres personnes, il est rejugé, exactement pour les mêmes faits.

Daniel Legrand est aujourd'hui âgé de 33 ans
Daniel Legrand est aujourd'hui âgé de 33 ans © Maxppp

C'était il y a dix ans : après deux procès, l'affaire de pédophilie d'Outreau se soldait sur 13 acquittements sur les 17 mises en examen , parfois après trois ans de détention provisoire. Parmi ces acquittés, Daniel Legrand fils, 23 ans à l'époque. Aujourd'hui âgé de 33 ans, il est à nouveau jugé à Rennes, à partir de ce matin.

Pourquoi ce nouveau procès, alors que le dossier ne contient aucun élément nouveau ? C'est une faille juridique qui permet la tenue de cette nouvelle procédure. Une partie des charges retenues contre Daniel Legrand fils à l'issue de l'instruction initiale, en 2003, concernaient des viols d'enfants alors que lui-même était mineur

Un volet jamais jugé

Or ces faits, qui ne peuvent être jugés que devant un tribunal des enfants, n'avaient pas été jugés il y a dix ans. C'est une association de défense de l'enfance, Innocence en danger, qui a rappelé au parquet de Douai, en 2013, que ce volet n'avait jamais été jugé , et que les charges risquaient d'être prescrites. 

"On est reçus à Matignon, on est indemnisés... et là, on me rejuge, c'est absurde, on s'acharne sur moi".  — Daniel Legrand fils

Pendant le procès, qui va durer trois semaines, l'accusé sera défendu par une demi-douzaine de ténors du barreau, dont plusieurs avocats qui avaient défendu les "acquittés d'Outreau" il y a dix ans. Face à eux, les trois fils aînés de la famille Delay, victimes des viols de leurs parents et d'un couple de voisins (les quatre seuls à avoir été condamnés), se sont portés partie civile , car "ils affirment que Daniel Legrand a commis quand il était mineur des actes sur eux ". 

43 témoins à la barre

En tout, 43 témoins seront cités à la barre : le tableau de l'affaire d'Outreau devrait se jouer dans sa quasi-intégralité, car la plupart des acteurs de l'affaire, dont les acquittés mais aussi le juge Burgaud, vont se succéder devant la Cour . Pour l'un des avocats, ce procès est un "non-sens absolu ". Pour un autre, Me Hubert Delarue, il y a "derrière tout ça (...) toute l'équipe des révisionnistes qui de manière très couarde, passent leur temps à dire que les acquittés étaient coupables ". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess