Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nouveau report à Nice du procès de la militante d’Amnesty International, Martine Landry

mercredi 14 février 2018 à 17:36 Par Justine Leclercq, France Bleu Azur

Martine Landry âgée de 73 ans était convoquée ce mercredi 14 février devant le Tribunal Correctionnel de Nice pour avoir aidé deux migrants mineurs. Mais finalement, le procès a été reporté au 11 avril 2018.

La militante Martine Landry est poursuivie pour avoir aidé des migrants à Menton.
La militante Martine Landry est poursuivie pour avoir aidé des migrants à Menton. © Radio France - Justine Leclercq

Nice, France

Pour la deuxième fois en deux mois, le procès de la militante niçoise d’Amnesty International Martine Landry a été reporté ce mercredi 14 février. La septuagénaire est poursuivie pour avoir aidé deux mineurs Guinéens à la frontière entre Menton et l’Italie le 28 juillet 2017. La justice lui reproche d’avoir accompagné les deux jeunes migrants entre la France et l’Italie. Le Parquet estime qu’il y a encore des "zones d’ombre" dans ce dossier et a demandé le renvoi du procès dans l’attente de nouveaux documents pour établir le parcours des mineurs. L’avocate de  Martine Landry, Me Mireille Damiano s’interroge sur la demande du Procureur de la République.  Après une première audience le 9 janvier dernier, le procès de Martine Landry a une nouvelle fois été reporté. La militante d’Amnesty International est convoquée le 11 avril 2018 à 13h30. 

Plus de 200 personnes mobilisées

Avant l’audience du Tribunal Correctionnel à 13h30, plus de 200 personnes se sont retrouvées devant le Palais de Justice de Nice pour soutenir Martine Landry. Des habitants de la Vallée de la Roya, des militants, des représentants d’Amnesty International ont scandé "Solidarité avec les Réfugiés". L’agriculteur de la Roya, Cédric Herrou défenseur des réfugiés est également venu soutenir Martine Landry. La septuagénaire risque cinq ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende.

Mobilisation de soutien devant le Palais de Justice de Nice. - Radio France
Mobilisation de soutien devant le Palais de Justice de Nice. © Radio France - Justine Leclercq