Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes : vives tensions sur la ZAD, des blessés de part et d'autre

mardi 10 avril 2018 à 9:16 - Mis à jour le mardi 10 avril 2018 à 18:47 Par Mikaël Roparz, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Les opérations d'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ont repris mardi matin à 6h. De nouveaux heurts ont éclaté entre les forces de l'ordre et les occupants illégaux de la "Zone à Défendre". Plusieurs zadistes et des gendarmes ont été blessés.

Nouveaux affrontements sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes au 2ème jour de l'opération d'évacuation
Nouveaux affrontements sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes au 2ème jour de l'opération d'évacuation © AFP - LOIC VENANCE

Notre-Dame-des-Landes, France

Environ une heure après la reprise des opérations de démentèlement de la ZAD, sur la route des "fosses noires" au sud-ouest de la D281, les forces de l'ordre ont à nouveau lancé des grenades assourdisssantes et tiré des grenades lacrymogènes sur les occupants illégaux de la ZAD.  

Les militants qui défendent leurs positions ont lancé des fusées et des projectiles. Selon le ministère de l'Intérieur, plusieurs tirs de fusée ont été effectués en direction de l'hélicoptère de la gendarmerie qui survole la zone. L'appareil n'a pas été touché. Un blindé des gendarmes a pris feu. 

Dix gendarmes ont été blessés selon la préfète de Loire-Atlantique Nicole Klein. "Plus ça va aller, plus ça va être compliqué", avait-elle estimé lundi soir.

Les opposants indiquent dans un communiqué publié mardi en fin de journée, qu'"au moins une trentaine de personnes ont été traitées" par l'unité médicale présente sur la ZAD. "Deux personnes blessées gravement ont dû être évacuées pour être hospitalisées, et quatre autres personnes ont été traitées pour des blessures jugées sérieuses". 

Evacuation de la ZAD : bilan du 2e jour - Visactu
Evacuation de la ZAD : bilan du 2e jour © Visactu

Quinze "squats" ont été détruits. L'opération pourraient durer "jusqu'à la fin de la semaine", a précisé mardi matin le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. 

Sur France Bleu Loire Océan, Matthieu Orphelin, le député LREM du Maine-et-Loire, est revenu sur la destruction lundi des occupants du squat des "100 noms". Il se dit "très interrogatif sur l'expulsion et la destruction de la ferme". Il y avait dit-il "un vrai projet agricole". "Je m'interroge beaucoup" sur cette destruction estime Matthieu Orphelin.  

Les zadistes filment en direct l'opération d'expulsion et lancent des appels pour les soutenir sur les réseaux sociaux. 

Lundi soir à Nantes, environ 1200 manifestants ont défilé dans les rues pour défendre les occpuants de la ZAD.

Les zadistes appellent à un pique-nique militant mercredi à 13H00 en face du lieu-dit des "Fosses noires", en plein cœur à l'heure actuelle des opérations d'expulsion.

  - Visactu
© Visactu