Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nouvel acte antisémite en Alsace : la stèle de l'ancienne synagogue de Strasbourg a été vandalisée

samedi 2 mars 2019 à 12:11 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

La stèle de la place des Halles à Strasbourg, qui rappelle la destruction de la synagogue par les nazis, a été vandalisée dans la nuit de vendredi à samedi. Une dégradation qui intervient à la veille du rassemblement organisé à Quatzenheim pour dénoncer la profanation du cimetière juif.

La stèle a été poussée de son socle
La stèle a été poussée de son socle © Radio France - Corinne Fugler

Strasbourg

La stèle qui commémore la destruction de la synagogue de Strasbourg par les nazis en 1940 a été vandalisée durant le nuit de vendredi à samedi. Les dégâts ont été constatés par la police samedi 2 mars en début de matinée.

La stèle en marbre sombre se trouve sur le parvis du centre commercial des Halles, quai Kléber. Elle rappelle la destruction de la synagogue par les nazis le 12 septembre 1940. Le lieu de culte, bâti en 1898, avait été incendié puis rasé. La capitale alsacienne comptait peu d'habitants à cette date. Une grande partie de la population de Strasbourg avait été évacuée vers la haute-Vienne ou la Dordogne. 

La plaque de marbre a été poussée hors de son support. Aucune inscription ou revendication n'a été trouvée sur place. Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs de cette dégradation.

"Passant, arrête-toi devant cette pierre", l'invitation qui accompagne la stèle - Radio France
"Passant, arrête-toi devant cette pierre", l'invitation qui accompagne la stèle © Radio France - Corinne Fugler

"Un acte d'une bêtise innommable"

Le premier adjoint au maire de Strasbourg, Alain Fontanel, dénonce "une nouvelle exaction antisémite. S'attaquer à cette mémoire-là, c'est à la fois criminel, c'est évidemment pénalement responsable et c'est d'une bêtise innommable". 

Alain Fontanel, 1er adjoint de la ville de Strasbourg

Cet acte de vandalisme intervient à la veille du rassemblement organisé ce dimanche 3 mars au cimetière de Quatzenheim, près de Strasbourg, pour dénoncer la profanation du cimetière.  Durant la nuit du 18 au 19 février 2019, près d'une centaine de tombes du cimetière juif de ce village ont été recouvertes de croix gammées tracées à la peinture.  Le président de la République, Emmanuel Macron, s'était rendu sur place dès le mardi 19 février.