Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nouvel An : cinq policiers légèrement blessés à Strasbourg

lundi 1 janvier 2018 à 12:56 - Mis à jour le lundi 1 janvier 2018 à 17:00 Par Aude Raso et Guillaume Chhum, France Bleu Alsace

Les forces de police ont une nouvelle fois été prises pour cible par des tirs de pétards type mortier pendant la nuit de la Saint-Sylvestre à Strasbourg, dans les quartiers du Neuhof, de Poteries et d'Esplanade.

Voiture brûlée à Strasbourg (photo d'illustration)
Voiture brûlée à Strasbourg (photo d'illustration) © Maxppp -

Bas-Rhin, France

Comme chaque année, c'est à Strasbourg que se sont concentrés la plupart des incidents de la nuit du Nouvel An en Alsace. Selon le syndicat de police Alliance, cinq policiers ont été légèrement blessés, dont quatre victimes de tirs de pétards de type mortier. Deux agents ont été visés au niveau des jambes dans le quartier du Neuhof, allée Reuss. L'un a subi des examens après avoir vu un mortier exploser près de son oreille près du parc des Poteries, rue Colette. Un autre policier a été touché à la main, dans le quartier de l'Esplanade, avenue du général de Gaulle.

Plus de voitures brûlées que l'an dernier à Strasbourg

À Strasbourg, une quinzaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de violences urbaines. "Tirer des mortiers sur les forces de l'ordre, c'est malheureusement une triste tradition", commente Sébastien Gérardin, secrétaire général du syndicat Alliance dans le Bas-Rhin :

On a également vu des pompiers être pris pour cible. Ce sont des images affligeantes.

Lundi 1er janvier, ni la préfecture du Bas-Rhin ni celle du Haut-Rhin n'ont communiqué autour du bilan officiel de la nuit de la Saint-Sylvestre. Le syndicat Alliance parle de son côté de 75 voitures brûlées à Strasbourg, contre une cinquantaine l'année dernière. On compte sept interpellations dans le cadre d'incendie et de tentatives d'incendie. Deux voitures ont également brûlé à Sélestat, et une à Haguenau. 

Au total dans le Bas-Rhin, 1.500 policiers, gendarmes et militaires de l'opération Sentinelle étaient mobilisés cette nuit de la Saint-Sylvestre, dont 1.000 rien que dans l'agglomération strasbourgeoise.

Nuit agitée aussi dans le Haut-Rhin 

Selon nos confrères des DNA, les pompiers sont sortis près de 200 fois dans le département du Haut-Rhin, où plus d'une quarantaine de voitures auraient été incendiées. À Mulhouse, il y en aurait eu plus d'une vingtaine dans les quartiers Drouot et Bourtzwiller. On compte aussi 17 personnes interpellées pour des outrages, des attroupements, des rébellions et des jets de pierres. Moins d'une dizaine de voitures auraient été incendiées sur Colmar. 

Toujours à Colmar, durant la nuit de la Saint-Sylvestre, un incendie s'est déclenché sur le balcon d'un immeuble rue de Sint Niklaas, sans faire de blessés. Les occupants ont été évacués pendant l'intervention des pompiers. Les policiers colmariens ignorent pour l'instant l'origine du sinistre. 

Les policiers de Colmar qui ont interpellé un majeur et un mineur de 16 ans : lorsqu'ils sont intervenus sur des feux de poubelles rue de Lausanne, les forces de l'ordre ont été accueillies par des jets de pierres, l'un d'entre eux a lancé un engin en verre et sentant l'essence. Ils ont été relâchés après leur garde à vue, l'enquête se poursuit.