Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvel An en Alsace : les premiers blessés liés aux pétards

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass
Alsace, France

Les pétards, une tradition chaque année lors de la nuit de la Saint-Sylvestre en Alsace. Plusieurs personnes ont été hospitalisées.

Visite du préfet du Bas-Rhin Jean-Luc Marx au SAMU 67, dimanche 31 décembre 2017.
Visite du préfet du Bas-Rhin Jean-Luc Marx au SAMU 67, dimanche 31 décembre 2017. © Radio France - Clément Lacaton

Au dernier bilan, à 3h ce lundi, on compte déjà 17 blessés liés aux pétards rien qu'au service SOS Main d'Illkirch, au sud de Strasbourg. Trois d'entre eux ont dû être opérés, dont une amputation des doigts. "Un bilan assez lourd" et qui n'est que provisoire, selon le chef du service SOS Main, le professeur Philippe Liverneaux.

Dès 21h, le SAMU 67 nous signalait les premières interventions liées à des pétards, mortiers ou fusées. 

"Activité intense entre 1h et 2h du matin"

Le maire de Strasbourg Roland Ries en visite au SAMU 67, dimanche 31 décembre 2017.
Le maire de Strasbourg Roland Ries en visite au SAMU 67, dimanche 31 décembre 2017. © Radio France - Clément Lacaton

Hervé Delplanque, le responsable du SAMU, détaille : "Cette nuit-là est une nuit tout à fait particulière, beaucoup d'appels, beaucoup d'interventions. Avec une activité qui démarre aux alentours de 22h, qui devient très intense entre 1h et 2h, qui reste intense jusqu'à 4h du matin avant de se calmer un petit peu. Mais quoi qu'il arrive on reste dans un niveau d'activité deux ou trois fois supérieur au niveau habituel. On a une activité nocturne très importante, contrairement à un jour normal."

42 blessés l'an dernier dans l'Eurométropole

Des interventions "pour toutes sortes d'urgences, poursuit-il, mais particulièrement les pétards. Il y a une densité importante d'appels à partir d'une heure du matin." Pour réagir au plus vite, 12 médecins, infirmiers et ambulanciers du SAMU sont mobilisés toute la nuit, sans compter la dizaine de personnes qui réceptionnent les appels. Et les coups de fil pleuvaient déjà ce dimanche soir.

Visite du préfet du Bas-Rhin Jean-Luc Marx au SAMU 67, dimanche 31 décembre 2017.
Visite du préfet du Bas-Rhin Jean-Luc Marx au SAMU 67, dimanche 31 décembre 2017. © Radio France - Clément Lacaton

L'an dernier, 42 blessés par des explosions de pétards avaient été pris en charge par les services d'urgence rien que dans l'Eurométropole. En Alsace, il existe un service SOS Main à Illkirch, un autre à Strasbourg (clinique Rhéna), et deux autres à Haguenau et Mulhouse.

1.500 policiers, gendarmes et militaires de l'opération Sentinelle sont sur le pont cette nuit du Nouvel An dans le Bas-Rhin, dont un millier dans l'agglomération strasbourgeoise.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess