Infos

Nouvelle agression d'un surveillant à la prison de Valence

Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu vendredi 30 septembre 2016 à 14:32

L'entrée du centre pénitentiaire
L'entrée du centre pénitentiaire © Radio France - Tommy Cattanéo

Cinq jours après la mutinerie, un détenu de la maison centrale a tenté de blesser un surveillant alors qu'il allait entrer dans sa cellule ce vendredi midi. Le prisonnier aurait tenté de porter un coup à la gorge avec une arme artisanale. Le surveillant n'a pas été blessé.

C'est une tentative d'agression qui aurait pu très mal finir dans le bâtiment maison centrale (réservé aux condamnés à de longues peines) du centre pénitentiaire de Valence dans la Drôme. Ce vendredi midi, au moment où le surveillant ouvrait la porte de la cellule, le détenu a tenté de le blesser à la gorge. L'agent a alors le réflexe d'esquiver l'agression et de refermer la porte de la cellule. Il n'a donc pas été blessé.

Un couvercle métallique utilisé comme arme ?

Une fouille menée dans cette cellule a permis de découvrir plusieurs objets dangereux, dont un couvercle de boîte de conserve métallique taillé en pointe qui pourrait être l'arme utilisée lors de l'agression.

Volonté de tuer le surveillant ?

Le syndicat UFAP-UNSA Justice n'hésite pas à évoquer une "tentative d'homicide". Ce vendredi matin, au retour de promenade, le détenu aurait dit qu'il allait "lamer" le surveillant. Par ailleurs, l'agent avait signalé par écrit, il y a quinze jours, des menaces de mort le concernant.
Dans un communiqué, le syndicat écrit que "la tentative d'assassinat de ce jour était annoncée, personne n'a pris de disposition consistant à protéger l'agent au regard des menaces qu'il subissait". L'UFAP souligne également avoir "prévenu des risques de mutinerie, personne ne s'en est soucié".

Les syndicats réclament une fouille complète de la prison

Ce nouvel incident intervient cinq jours seulement après la mutinerie de dimanche et au lendemain d'une manifestation des surveillants qui réclament une fouille complète de l'établissement à la recherche justement des armes artisanales.

Lire aussi :

Mutinerie à la prison de Valence : le meneur présumé est l'évadé à l'explosif de Moulins en 2009
Drôme : fin de la mutinerie à la prison de Valence
Le quartier "maison centrale" de la prison de Valence est une "zone de non droit" (Syndicat)

Partager sur :