Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nouvelle attaque contre un magasin d'optique à Mours-Saint-Eusèbe

mercredi 2 mai 2018 à 11:07 Par Emmanuel Champale, France Bleu Drôme Ardèche

Après le cambriolage chez un opticien de Sorlin-en-Valloire, une nouvelle boutique du Nord-Drôme a été visée par des malfaiteurs dans la nuit de mardi à mercredi.

Le magasin d'optique visé dans la nuit du 1er au 2 mai 2018 à Mours-Saint-Eusèbe.
Le magasin d'optique visé dans la nuit du 1er au 2 mai 2018 à Mours-Saint-Eusèbe. © Radio France - Emmanuel Champale

Une nouvelle attaque s'est produite cette nuit contre un magasin d'optique à Mours-Saint-Eusèbe près de Romans-sur-Isère.  Vers 1 heure du matin dans la nuit de mardi à mercredi, la porte de la boutique Vision Plus a été fracturée.  Le système de protection a bien fonctionné : les fumigènes se sont déclenchés. Le ou les voleurs ont pris la fuite à priori sans rien emporter.

Une heure plus tard, 50 kilomètres plus au nord, à Salaise-sur-Sanne à la frontière de l'Isère et de la Drôme, un second point de vente de lunettes a été visité. Le rideau de fer a été forcé au pied de biche. Le butin est très important : entre 10.000 et 15.000 euros.  

Mardi, c'est le magasin optique 2000 de Saint-Sorlin-en-Valloire qui a été ciblé. Le préjudice est estimé à 2000 euros. Les voleurs avaient utilisé une voiture-bélier pour forcer le commerce.

Trois vols du même genre en 24 heures dans le même secteur géographique, la gendarmerie pourrait avoir affaire à une seule et même équipe spécialisée dans ce type de vol.