Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grenoble : nouvelle barricade et nouveaux heurts avec la police dans la quartier Mistral

-
Par , France Bleu Isère

Une patrouille de police a de nouveau été prise à partie dimanche soir par une dizaine de personnes cagoulées ans le quartier Mistral à Grenoble (Isère). Une barricade a été construite pour bloquer la circulation. Les forces de l'ordre ont dispersé les assaillants avec une grenade lacrymogène.

Des CRS en renfort dans le quartier Mistral à Grenoble dimanche soir
Des CRS en renfort dans le quartier Mistral à Grenoble dimanche soir © Radio France - Gérard Fourgeaud

Des cagoules et des pierres

Les heurts se sont produits en fin d'après-midi dans le quartier Mistral, à Grenoble, en Isère. Une dizaine de jeunes cagoulés et armés de pierres ont pris à partie un  équipage de la BST (Brigade de Sécurité du Territoire) rue Albert Thomas. Les policiers ont dispersé leurs assaillants avec une grenade lacrymogène.

Une barricade pour bloquer la circulation

Mais ils n'en sont pas restés là. Plusieurs d'entre eux ont construits une barricade sur l'avenue Rhin-et-Danube, une opération qui devient habituelle dans le quartier quand la police intervient. Des CRS et renforts de la BAC (Brigade anti-criminalité) sont arrivés pour ramener le calme dans le secteur et rétablir la circulation dans le secteur. À leur arrivée, le groupe a pris la fuite, sans être interpellé, ni même identifié. Personne n'a été blessé et la police n'a pas constaté de dégradation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess