Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nouvelle escroquerie à Valence : un faux-policier qui agit par téléphone

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Le commissariat de Valence (Drôme) a enregistré une plainte et une quinzaine de signalements ce vendredi matin pour un escroc qui se fait passer pour un faux policier. Une manoeuvre compliquée où il agit par téléphone.

Photo d'illustration escroquerie téléphonique
Photo d'illustration escroquerie téléphonique © Radio France - Romain Sost

Valence, France

On connait les faux policiers qui se présentent au domicile de leurs victimes. Voici le faux policier au téléphone. Cet homme semble cibler les personnes âgées selon les remontées au commissariat de Valence.

Sa manoeuvre est un peu compliquée. Il téléphone à sa victime. Le numéro est masqué. Il dit qu'il est policier. Il raconte à la personne qu'elle a été victime d'une escroquerie à la carte bleue, qu'on lui a volé 1000 à 1500 euros. Le faux policier lui indique ensuite la marche à suivre pour contrer l'escroquerie.

Une carte prépayée à acheter au bureau de tabac

Tout en la gardant au téléphone, il l'amène à se rendre dans un bureau de tabac et à acheter une PCS Card. C'est une carte de paiement prépayée, sur laquelle on crédite le montant que l'on veut.

Une fois la carte achetée, il demande à la victime de lui donner le code secret indiqué dessus, et de détruire la carte. L'escroc est alors le seul à pouvoir récupérer l'argent crédité sur la PCS Card. 

Cette manoeuvre alambiquée fonctionne. Une personne s'est fait voler 250 euros, elle a porté plainte. Le commissariat de Valence a eu une quinzaine de signalements depuis ce vendredi matin, plutôt des personnes âgées. Il appelle donc à être prudent et souligne qu'aucun vrai policier ne procède de la sorte.