Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nouvelle journée de tensions autour de certains lycées de Nantes

vendredi 7 décembre 2018 à 13:18 - Mis à jour le vendredi 7 décembre 2018 à 17:36 Par Pascal Roche et Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan

Des nouveaux incidents se sont produits vendredi matin à Nantes entre des jeunes et les forces de l'ordre qui ont dû faire usage de gaz lacrymogènes. Des affrontements étaient signalés autour des lycées Mandela et de la Chauvinière.

Des affrontements ont éclaté ce vendredi matin devant le lycée Mandela à Nantes.
Des affrontements ont éclaté ce vendredi matin devant le lycée Mandela à Nantes. © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes, France

La tension n'est pas retombée à Nantes où des affrontements ont eu lieu ce vendredi matin entre des jeunes et les forces de l'ordre. Les incidents se sont produits autour du lycée Mandela sur l'île de Nantes et autour du lycée de la Chauvinière dans les quartiers nord. Des manifestants ont incendié des poubelles, détruit du mobilier urbain et jeté des pierres et autres projectiles sur les policiers qui ont riposté à coups de grenades lacrymogènes.

Deux passants roués de coups

Devant le lycée Mandela, deux passants dont l'un est conseiller départemental, ont tenté de dissuader des jeunes de retourner une voiture. Ils ont été pris à partie et roués de coups par une quinzaine d'agresseurs extérieurs à l'établissement selon le témoignage d'une victime.

Situation très tendue ce vendredi matin devant le lycée Mandela à Nantes. - Radio France
Situation très tendue ce vendredi matin devant le lycée Mandela à Nantes. © Radio France - Antoine Denéchère

Les deux hommes, blessés, ont été pris en charge aux urgences du CHU. Les échauffourées se sont poursuivies dans le quartier, les responsables du centre commercial voisin (un hypermarché et une centaine de boutiques) ont préféré baisser le rideau pendant une heure, le temps que le calme revienne aux alentours. 

Le centre commercial Beaulieu a fermé ses portes une petite heure ce vendredi matin. - Radio France
Le centre commercial Beaulieu a fermé ses portes une petite heure ce vendredi matin. © Radio France - Antoine Denéchère

La vente d'alcool interdite

La police a également dû faire face à des jets de projectiles dans le quartiers nord de Nantes, près du lycée de la Chauvinière. Elle est intervenue pour dégager les accès de la rue qui mène au lycée Livet et où une barricade avait été installée. Les policiers ont procédé à trois interpellations, deux élèves du lycée Arago âgés de 15 et 16 ans ont été arrêtés en possession d'une bouteille d'acide chlorhydrique.

A la veille d'une journée de manifestation qui s'annonce tendue, le préfet de Loire-Atlantique a pris un arrêté pour interdire la vente d'alcool pendant 48 heures à partir de vendredi midi dans la métropole nantaise et dans l'agglomération de Saint-Nazaire. En Loire-Atlantique et en Vendée, la vente au détail de carburant et de produits inflammables est également interdite.