Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 53 en orange

Nouvelle manifestation de policiers dans le Nord

-
Par , France Bleu Nord

Les policiers poursuivent leur mobilisation, entamée il y a trois semaines après les déclarations du ministre de l'Intérieur sur les violences et le racisme au sein de la police. Une action est prévue ce jeudi dans le secteur de Roubaix-Tourcoing, près de la frontière franco-belge.

Manifestation de policiers à Roubaix
Manifestation de policiers à Roubaix - © Unité SGP Police

Les policiers vont mener une opération de filtrage mais aussi une opération séduction vis-à-vis des automobilistes à qui ils distribueront des tracts humoristiques et des friandises. Mais pour Benoit Aristidou, délégué du syndicat Unité SGP Police pour la zone Nord, l'humour ne doit pas cacher la gravité de la situation. "On attend toujours des excuses publiques" explique le délégué syndical qui précise qu'il ne demande pas la démission de Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur. 

"On veut juste qu'il reconnaisse la pénibilité de notre métier"

Benoit Aristidou souhaite que le ministre vienne voir ses troupes et qu'il se rende compte des conditions de travail des policiers notamment au commissariat de Roubaix.  Il constate que les services d'investigation sont débordés, qu'il manque des effectifs et il souligne les problèmes de moyens matériels : "il n'y a personne qui oserait aller aux toilettes avec ses enfants dans un commissariat de police" précise-t-il. Soulignant également deux cas de légionellose à Roubaix. 

"On n'est plus aimé de la population"

Concernant les brebis galeuses au sein de la police, Benoit Aristidou condamne fermement les agissements de policiers qui ternissent la profession et qui doivent être sévèrement condamnés. "Les policiers se sentent seuls" constate avec beaucoup d'amertume le policier, "seuls face à des détresses".

Benoit Aristidou souhaite que Christophe Castaner vienne au commissariat de Roubaix mais sans s'annoncer. Une visite surprise qui éviterait selon lui "le cache-misère. On va faire quelques coups de peinture blanche, on va mettre des belles affiches, on va changer quelques ampoules mais une fois qu'il sera parti, on va retirer les affiches et les ampoules et il n'aura pas constaté la réalité du terrain".

Retrouvez l'interview de Benoit Aristidou ici

Choix de la station

À venir dansDanssecondess