Économie – Social

Les taxis marseillais, toujours mobilisés

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence mardi 26 janvier 2016 à 17:16

Manifestation des taxis à Marseille
Manifestation des taxis à Marseille © Radio France - Laurent Grolée

Retour sur une première journée de mobilisation des chauffeurs de taxi en PACA ce mardi 26 janvier. Une deuxième journée d'action est déjà prévue mercredi matin sur l'autoroute A7 entre Marignane et Marseille.

Les chauffeurs de taxis de PACA ne lâchent rien. Déjà très mobilisés mardi, ils comptent renouveler les blocages  mercredi matin. Dès 7h, un cortège quittera Aix en direction de Marignane. Aux alentours de 8h, les taxis reprendront la route de Marignane vers Marseille pour une opération escargot sur les autoroutes A55 et A7.

Mardi soir après une journée déjà mouvementée, une délégation de taxis est partie protester devant le palais de justice de Marseille, pendant que d'autres continuaient d'occuper la place Castellane, et que d'autres encore organisaient une nouvelle opération escargot sur l'autoroute A7 en direction du centre-ville.

D'autres chauffeurs qui manifestaient à l'aéroport de Marignane ralliaient Marseille par l'autoroute nord avec une autre opération escargot sur l'A7, provoquant un ralentissement du trafic sur un axe très fréquenté en fin de journée.  

L'annonce d'une concertation et de la nomination d'un médiateur pas satisfaisante

Rachid Boudjema, le secrétaire général du syndicat des taxis de Marseille, a expliqué sur France Bleu Provence qu'il n'était pas satisfait de l'annonce par Manuel Valls d'une concertation et de la nomination d'un médiateur

"On repart dans une énième discussion. On a eu une loi qui n'a même pas été appliquée tellement elle a été détricotée." (Rachid Boudjema)

Vers une nouvelle manifestation mercredi matin

Les chauffeurs de taxi ne "lâcheront rien tant que la réponse ne sera pas satisfaisante" a encore indiqué le secrétaire général du syndicat des taxis de Marseille.

Mardi matin, environ 300 taxis étaient stationnés depuis 10 h sur la place Castellane, le boulevard Baille et une partie de l'avenue du Prado. Les manifestants ont allumé des feux de palettes dégageant une épaisse fumée noire visible de loin à Marseille.

Manuel Valls a proposé l'ouverture d'une concertation avec les chauffeurs de taxis ainsi que la nomination d'une "personnalité qualifiée" indépendante, après une réunion avec une délégation de chauffeurs qui protestent contre la concurrence des VTC. Il a également annoncé le renforcement des contrôles visant les pratiques illégales de certains VTC.

Aucun(e)

Partager sur :