Faits divers – Justice

Nouvelles gardes à vue dans l'entourage du maire de Carqueiranne

Par Christelle Marquès, France Bleu Provence mardi 15 avril 2014 à 18:00

Commissariat de police (illustration).
Commissariat de police (illustration). © Radio France - - Francis Gaugain

Nathalie Peinado, responsable des services techniques à la mairie de Carqueiranne, et Philippe Voyenne, directeur de cabinet du maire Marc Giraud, sont entendus depuis ce mardi dans les locaux de la PJ à Toulon dans une affaire de prise illégale d'intérêt. Un entrepreneur varois est lui aussi placé en garde à vue dans le cadre de cette même affaire.

En toile de fond de cette affaire, la vente par l'entrepreneur aux deux proches de Marc Giraud de terrains qui venaient d'être classés constructibles à des prix défiant toute concurrence. C'est la fameuse affaire dite de "Beau Rivage", du nom d'un lotissement. Lorsque l'entrepreneur varois achète le terrain, il n'est pas constructible. Il ne le paye pas très cher, mais quelques années plus tard, il bénéficie d'une modification du plan d'occupation des sols par les services de la mairie. Modification rendant alors le même terrain constructible. La mairie précise qu'à l'époque, il est question d'y construire un hôtel, des logements sociaux et un lotissement de villas.

Finalement, les logements sociaux ne sortiront pas de terre, les immeubles de haut standing et les villas, si. Deux villas notamment sur deux parcelles distinctes achetées par la responsable des services techniques de la commune de Carqueiranne et le directeur de cabinet du maire de la commune. Des terrains dont le prix payé est nettement inférieur au prix du marché en vigueur.Les enquêteurs veulent donc vérifier si derrière ce tarif ne se cache pas une entente entre les différentes parties. Les proches de Marc Giraud auraient pu consentir un geste en modifiant le plan d'occupation, contre la certitude d'acheter un terrain à un prix d'ami.

Partager sur :