Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois nouvelles mises en examen après le meurtre de Théo à Hérouville-Saint-Clair

L'enquête s'accélère après le meurtre de Théo le week-end du 18 mai 2019 à Hérouville-Saint-Clair près de Caen. Après la mise en examen d'un premier suspect pour assassinat mercredi, trois autres suspects ont été interpellés. Ils ont été mis en examen à leur tour et écroués ce vendredi.

Les proches de Théo ont organisé une marche en sa mémoire à laquelle ont participé 700 personnes.
Les proches de Théo ont organisé une marche en sa mémoire à laquelle ont participé 700 personnes. © Radio France - Esteban Pinel

Caen - France

Les trois s'étaient rendus d'eux-mêmes à la police, se sachant recherchés. Deux ont été mis en examen pour assassinat dans l'après-midi de vendredi et placés en détention provisoire. Le dernier a connu le même sort dans la soirée. L'enquête connait donc une véritable accélération.

"L'enquête progresse rapidement, de minute en minute" 

Carole Etienne, procureure de Caen dirige l'enquête menée par le SRPJ de Caen, et confirme sa progression très rapide "de minute en minute". Les quatre mis en cause sont trois jeunes majeurs et un mineur. Leur participation aux uns et aux autres n'est pas encore clairement établie précise la magistrate. "Ils faisaient partie d'un même groupe, au sein duquel se trouvait une personne armée. Ils l'ont aidé, voire encouragé", poursuit-elle.

D'autres suspects toujours en fuite

Et l'enquête continue pour retrouver d'autres suspects toujours en fuite, peut-être en Algérie. Théo, qui allait avoir 19 ans, est mort dans la nuit du 19 au 20 mai 2019 après avoir reçu une balle dans le thorax, et tout cela apparemment à cause d'un simple mauvais regard.