Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Noyade dans le Fier : l'endroit est trop dangereux, même pour les plongeurs secouristes

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Les recherches pour retrouver l'adolescent de 17 ans disparu dans le Fier (Haute-Savoie) dimanche ont été interrompues ce lundi. L'intervention est trop dangereuse même pour les plongeurs secouristes.

La baignade dans le Fier est signalée comme dangereuse
La baignade dans le Fier est signalée comme dangereuse © Radio France - Marie Ameline

Lovagny, France

Les recherches pour retrouver l'adolescent de 17 ans disparu dans le Fier en Haute-Savoie dimanche ont été interrompues ce lundi en début d'après-midi. La profondeur de la rivière et le courant très important à l'endroit où le jeune vacancier lyonnais a plongé à la sortie des gorges présentent trop de danger pour les secouristes. Même les plongeurs des brigades nautiques d'Aix-les-Bains et de Valence, ainsi que les secouristes du PGHM d'Annecy, n'ont pas pu intervenir. 

"À l'endroit où le jeune homme a disparu, la cavité est trop importante et le débit trop fort pour ne pas faire prendre de risques à nos sauveteurs", explique Philippe Lauvergeon, le capitaine au groupement de gendarmerie d'Annecy. "Les rivières de montagnes ont un relief important avec des trous d'une dizaine de mètres", ajoute le gendarme. "Le resserrement dans les gorges accélère le débit de l'eau et attire le nageur. La seule chose à faire est de ne pas se baigner". 

"La seule chose à faire est de ne pas se baigner" - Capitaine Philippe Lauvergeon

Si vous êtes pris dans ce genre de tourbillon, c'est impossible de s'en sortir. La différence entre la température de l'eau et celle de l'air est aussi décisive : "Nous avons des températures extérieures de 35 à 40 degrés", détaille le capitaine Lauvergeon, "et lorsque nous allons à l'eau les températures peuvent chuter de 20 degrés".

Trois noyades dans le Fier en trois mois

C'est la troisième noyade dans le Fier en trois mois. Là où le jeune vacancier a plongé dimanche au lieu-dit Chavaroche, à la sortie des gorges, des panneaux interdisent la baignade depuis fin juin par un arrêté du maire de Lovagny.  

Toute la matinée ce lundi, les plongeurs sauveteurs ont exploré le goulet situé à la sortie des gorges du Fier jusqu'à l'une de ses redoutables marmites géantes où l'eau tourbillonne et aspire le nageur qui s'y risque vers des profondeurs trop dangereuses.