Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux noyades mortelles ce week-end en Ile-de-France

lundi 9 juillet 2018 à 11:10 Par Emmanuel Collardey et Valentin Dunate, France Bleu Paris et France Bleu

Alors que plusieurs adolescents de Champigny-sur-Marne se baignaient dimanche soir dans la Marne, l'un d'eux s'est noyé. Il a été déclaré mort dans la nuit. Auparavant samedi soir, un jeune homme a lui aussi perdu la vie dans un étang d'Achères dans les Yvelines.

Pompiers (illustration)
Pompiers (illustration) © Radio France - Oanna Favennec

Bry-sur-Marne, France

Deux drames et un contexte commun : la baignade interdite. C'était d'abord le cas à l'étang des Bauches à Achères (Yvelines), où un jeune homme a perdu la vie samedi soir. Il a été sorti de l'eau inanimé, et les secours ne sont pas parvenus à le ranimer. Cet homme, âgé de 25 ans, ne savait pas nager et d'après les premières constatations, il était "à priori alcoolisé".

Seconde noyade à Bry-sur-Marne

Une seconde noyade mortelle s'est déroulée le lendemain,  dimanche soir quai Louis Ferber, à Bry-sur-Marne, "à 19H50" précise la Préfecture du Val-de-Marne. Alors que plusieurs adolescents étaient en train de se baigner, l'un d'eux n'est pas remonté pas à la surface. Les pompiers (accompagnés de la brigade fluviale) ont tenté un massage cardiaque, puis ce mineur, âgé de 15 ans, a été transporté à l'hôpital parisien de la Pitié Salpêtrière avec pronostic vital engagé. Il ne sera pas ranimé. Cinq autres adolescents ont été transportés par précaution à l'hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne.

Selon les informations de France Bleu Paris, les amis de l'adolescent ont été conduits au commissariat de Nogent-sur-Marne pour être remis à leur tuteur légaux. Une enquête  a été ouverte pour déterminer les causes du décès. 

La Préfecture du Val-de-Marne rappelle que "la baignade est interdite sur la Marne" suite à un arrêté Préfectoral du 31 juillet 1970.