Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Noyade sur la base d'Arc-sur-Tille en Côte-d'Or : la thèse de l'accident privilégiée

lundi 7 mai 2018 à 17:53 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Le jeune homme qui s'est noyé dimanche après-midi sur le plan d'eau de la base nautique d'Arc-sur-Tille a sans doute été victime d'une hydrocution. Le dijonnais de 26 ans a fait un malaise cardiaque. Un nouvel accident qui pose le problème de la réglementation aux abords des zones de baignade.

C'est non loin de l'embarcadère (photo ci-dessus) que le jeune dijonnais s'est noyé
C'est non loin de l'embarcadère (photo ci-dessus) que le jeune dijonnais s'est noyé © Radio France - Stéphane Parry

Dijon, France

Ce lundi midi, un calme relatif règne sur la base de loisirs d'Arc-sur-Tille. On est loin de l'affluence de la veille, un dimanche ensoleillé où se sont retrouvés des centaines de plagistes. Or en ce 6 mai, la baignade reste interdite. Ce n'est que le 3 juin que les maîtres-nageurs seront déployés sur la base nautique. Et encore, uniquement le mercredi et le week-end.  En attendant, étendue sur sa serviette, une dame savoure un moment de repos dans un endroit où la sécurité semble de mise : "je fais attention si je dois me baigner, et si ce n'est pas surveillé, je ne vais pas loin. Je respecte les consignes de sécurité. J'y vais progressivement. Je ne vais certainement pas chercher à traverser le lac, d'autant que l'eau est encore fraîche," avoue Dominique. 

Un peu plus loin sur la plage, Hocine a enfilé le bermuda. Prêt à se jeter à l'eau ? pas si sûr : "ce qui m'attriste un peu, c'est qu'en dehors de la période estivale, il n'y ait pas de surveillance ou une structure qui permette de se sentir en sécurité", regrette ce père de famille. "Je me souviens qu'ici il y a quelques années, un enfant de trois ans s'est noyé. Et des enfants en bas-âges, il y en a beaucoup sur cette base."

Ce lundi, l'affluence était moins importante sur la base de loisirs d'Arc-sur-Tille - Radio France
Ce lundi, l'affluence était moins importante sur la base de loisirs d'Arc-sur-Tille © Radio France - Stéphane Parry

"On va faire plus de pédagogie"

Du côté de la communauté de commune de Norges-et-Tille propriétaire de la base de loisirs d'Arc-sur-Tille, on déplore cet accident. Selon les premiers témoignages, c'est en voulant récupérer un ballon tombé dans l'eau, que le jeune homme a fait un malaise. "On s'oriente vraisemblablement vers la thèse de l'accident," indique la gendarmerie de Côte-d'Or. 

Ludovic Rochette, le président de la communauté de communes de Norges-et-Tille en appelle à la prudence et au respect des consignes : " tant que la saison n'a pas commencé (3 juin, NDLR) la baignade sur le lac reste interdite. On va augmenter la pédagogie sur la base de loisirs, sur les bonnes pratiques à respecter. L'année dernière, on est passé à quatre maîtres-nageurs pour surveiller le plan d'eau. On va aussi demander à la gendarmerie d'augmenter ses patrouilles pour lutter contre les incivilités les grands jours d'affluence." L'été, certains jours, ce sont plusieurs milliers de personnes qui affluent sur la base nautique d'Arc-sur-Tille. 

A partir du 3 juin, quatre maîtres-nageurs seront chargés de la surveillance du plan d'eau d'Arc-sur-Tille - Radio France
A partir du 3 juin, quatre maîtres-nageurs seront chargés de la surveillance du plan d'eau d'Arc-sur-Tille © Radio France - Stéphane Parry

Des consignes de sécurité à respecter 

Avant de se jeter à l'eau, Bruno Cabrita, le médecin chef des pompiers du SDIS de Côte-d'Or donnent quelques consignes : "d'abord, lors des premières baignades, il ne faut pas dépasser les quinze minutes de bain et la deuxième consigne, c'est de ne pas se baigner dans de l'eau trop froide. On parle de 20° pour les enfants et de 18° pour les adultes. Il faut commencer par se mouiller prudemment le coup, le visage, les poignets et les chevilles. Ce sont des zones qui sont sensibles et qui peuvent permettre au corps de s'adapter à la température de l'eau. Enfin, il faut éviter de consommer de l'alcool avant une baignade. Des études ont montré que 41% des noyades en Californie sont la conséquence d'une consommation excessive d'alcool."

Pour éviter les accidents et les incivilités autour de la base nautique d'Arc-sur-Tille, la communauté de communes de Norges-et-Tille va faire davantage de pédagogie  - Radio France
Pour éviter les accidents et les incivilités autour de la base nautique d'Arc-sur-Tille, la communauté de communes de Norges-et-Tille va faire davantage de pédagogie © Radio France - Stéphane Parry