Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nuit agitée pour un jeune du foyer Vaulabelle à Auxerre

lundi 2 juillet 2018 à 15:16 Par Lisa Guyenne, France Bleu Auxerre

Le foyer a été évacué après un départ de feu, dimanche 1er juillet au soir. Un jeune homme, très agité, a terminé la nuit... à l'hôpital psychiatrique.

La résidence Jeunes de l'Yonne, boulevard Vaulabelle
La résidence Jeunes de l'Yonne, boulevard Vaulabelle © Radio France - Google Maps

Auxerre, France

Il est environ 20 heures, ce dimanche 1er juillet, lorsque les pompiers sont appelés pour un dégagement de fumées au foyer pour jeunes du boulevard Vaulabelle, à Auxerre. La raison : un mineur de 17 ans a laissée tomber sa cigarette sur son matelas, qui a commencé à prendre feu.

A l'arrivée des secours, l'incendie naissant est déjà maîtrisé par le responsable du foyer. Ce dernier étant légèrement intoxiqué par la fumée, et le jeune s'étant brûlé à la main, tous deux sont conduits à l'hôpital d'Auxerre.

Il "perturbe le service des urgences"

L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais vers 1 heure du matin, les soignants appellent la police, signalant que l'adolescent "perturbe le service des urgences". "Il mettait le souk dans le service", nous indique un officier. Au point que les soignants doivent se résoudre à l'attacher sur un brancard. Mais le mineur ne se calme pas... Et finit par être conduit à l'hôpital psychiatrique de la ville.

Quand aux personnes hébergées au foyer, une vingtaine d'entre elles ont dû être évacuées suite au départ de feu. Elles ont pu regagner leurs logements vers 21 heures dimanche.