Faits divers – Justice

Nuit d'Halloween agitée en Loire-Atlantique

Par Pascale Boucherie, France Bleu Armorique, France Bleu Loire Océan et France Bleu mardi 1 novembre 2016 à 12:20 Mis à jour le mardi 1 novembre 2016 à 14:21

En haut à gauche : rue Louis Brisset au Breil, en haut à droite : rue Paul Ramadier à Beaulieu, en bas à gauche :  allée Lavoisier au Tillay, en bas à droite : rue Lotz-Cossé à Beaulieu.
En haut à gauche : rue Louis Brisset au Breil, en haut à droite : rue Paul Ramadier à Beaulieu, en bas à gauche : allée Lavoisier au Tillay, en bas à droite : rue Lotz-Cossé à Beaulieu. © Radio France - Pascale Boucherie

Une personne agressée à son domicile, et une trentaine de voitures et poubelles incendiées. Gendarmes et pompiers sont intervenus à de multiples reprises la nuit dernière en Loire-Atlantique. Certains incendiaires étaient déguisés.

La nuit d'Halloween a été agitée pour les forces de l'ordre et les pompiers en Loire-Atlantique. Voitures et poubelles incendiées, agression : gendarmes et pompiers sont intervenus à de multiples reprises la nuit dernière dans le département. Les gendarmes ont enregistré plus de 400 appels et plus d'une centaine d'interventions.

Les pompiers comptabilisent de leur côté une trentaine de feux de poubelles et de véhicules, dont neuf voitures et scooters incendiés à Nantes dans divers quartiers : Beaulieu, le Breil, le Tillay, Port Boyer, Clos Toreau, ainsi que sur l'agglomération nantaise, et sur Ancenis, Châteaubriant et Saint-Nazaire.

La nuit d'Halloween rappelle un petit peu la nuit de la Saint-Sylvestre" - un officier de la gendarmerie de Loire-Atlantique

Un homme a également été agressé à son domicile, dans le bourg de Bouguenais, dans la soirée par quatre personnes équipées d'un bâton télescopique. La victime s'était énervée après des jeunes qui n'arrêtaient pas de sonner chez lui. Contusionné, l'homme a été hospitalisé au CHU de Nantes.

Certains des incendiaires étaient déguisés. Et pour la gendarmerie, la nuit d'Halloween commence à ressembler à celle de la Saint-Sylvestre. L'an dernier déjà, les militaires avaient constaté une montée en puissance. "Il est grand temps que les vacances scolaires se terminent", a commenté un policier nantais.

La nuit d'Halloween a aussi été tendue Rennes où il y a eu des affrontements avec la police qui protégeait les pompiers.