Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Sylvestre : deux policiers violemment agressés à Champigny-sur-Marne, un "lynchage lâche et criminel" selon Macron

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Champigny-sur-Marne, France

Deux gardiens de la paix ont été violemment agressés, dimanche soir à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), par un groupe d'individus, alors qu'ils intervenaient en marge d'une soirée privée.

Police nationale (illustration)
Police nationale (illustration) © AFP - Geoffroy Van der Hasselt

Deux policiers, une femme et un homme, ont été violemment frappés par un groupe d'individus ce dimanche soir à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, annonce ce lundi franceinfo, citant une source policière. 

Ces deux gardiens de la paix, venus du commissariat de Chennevières-sur-Marne, sont intervenus alors qu'un groupe de jeunes, assez important, avait été refoulé d'une soirée privée. Ils ont alors été isolés l'un de l'autre, puis roués de coup à terre, à l'extérieur de leur véhicule. 

Sept et huit jours d'ITT

Deux des agresseurs ont pu être interpellés et placés en garde à vue, après l'arrivée de renforts. La policière, touchée au corps et au visage, s'est vue prescrire sept jours d'ITT. Son coéquipier, qui a eu le nez cassé, a huit jours d'ITT. 

Sur son compte Twitter, le président de la République a dénoncé un lynchage "lâche et criminel", et assure que ses auteurs seront "retrouvés et punis". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un peu plus tôt, sur Twitter également, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé que "tout est mis en œuvre pour que les lâches auteurs de ces actes inqualifiables soient appréhendés et condamnés". Il s'est entretenu avec les fonctionnaires de police qui ont été agressés.

"S'attaquer à nos forces de sécurité, c'est s'attaquer à notre République". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Briser "une mécanique infernale"

Deux autres policiers, deux hommes, ont été pris à partie par un groupe de jeunes ce lundi vers 18 heures à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). L'un des deux fonctionnaires de police a été roué de coups lors d'un contrôle d'un scooter volé dans la cité des 3 000. Son collègue a tiré deux coups de feu en l'air avec son arme de service pour faire fuir les agresseurs. Au moins une personne a été interpellée, selon le ministère de l'Intérieur.

Cette "société de la violence ne saurait continuer à exister" en France a commenté le ministre Gérard Collomb ce mardi matin, appelant à briser "une mécanique infernale" à l’œuvre dans certains quartiers populaires. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess