Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Nuit de la Saint-Sylvestre : une centaine de gendarmes mobilisée dans la Manche

A l'occasion de la nuit de la Saint-Sylvestre, une centaine de gendarmes sera mobilisée sur les routes de la Manche. La préfecture appelle à la plus grande prudence. "Vous pouvez faire la fête, mais pas conduire en ayant bu", prévient le préfet Gérard Gavory.

Les contrôles sont renforcés dans la Manche pour la nuit du Nouvel-An
Les contrôles sont renforcés dans la Manche pour la nuit du Nouvel-An © Radio France - Benjamin Fontaine

Manche, France

Alors que neuf Français sur dix ont prévus de boire à l'occasion du réveillon de la Saint-Sylvestre, le préfet de la Manche renouvelle les messages de prudence à destination des automobilistes. "Vous pouvez faire la fête, mais pas conduire en ayant bu", prévient Gérard Gavory. Le dispositif de contrôles sera renforcé sur les routes manchoises, "sur l'ensemble du département, tout au long de la nuit, de la fin d'après-midi jusqu'au petit matin", explique le représentant de l'Etat. Ainsi, une centaine de gendarmes est sur le pont. Ce sera également le cas des policiers des quatre circonscriptions de la Manche (Cherbourg, Saint-Lô, Coutances et Granville). 

Ne roulez pas en ayant bu : vous risquez votre vie, celle des autres et vous risquez d'être pris par la patrouille - Gérard Gavory, préfet de la Manche

Répression, mais surtout prévention. Depuis quelques jours, les différents services de l'Etat multiplient les actions, notamment sur les réseaux sociaux, pour inciter les gens à trouver une solution pour le soir du Nouvel-An : rester dormir ; désigner un "Sam", un capitaine de soirée ; ou encore commander un taxis ou un VTC. Louis a prévu de passer ce réveillon chez lui avec une dizaine d'amis. "Ceux qui boivent, ils repartent le lendemain matin. _On a prévu de sacs de couchage_. De toute façon, si on voit qu'ils ne sont pas en état de repartir, on ne les laisse pas repartir", explique le jeune homme. "Moi, c'est simple : je ne bois pas !", sourit Maurice, de Tourlaville. 

Nouvel-An : les Manchois face aux messages de prévention

Le bilan des accidents sur les routes manchoises en 2019

Au 30 décembre 2019, la préfecture de la Manche a recensé :

  • 37 morts sur les routes manchoises (+2 par rapport à 2018)
  • 453 accidents (-38 par rapport à 2018)
  • 572 blessés (-39 par rapport à 2018)

"C'est un bilan contrasté, souligne le préfet de la Manche. C'est dommage car _on a multiplié les efforts_. On a intensifié les contrôles, on les a mieux répartis dans le temps et l'espace. On a développé des actions de prévention, notamment auprès des motards. Donc il faut maintenir cet effort de prévention pour faire diminuer ce chiffre beaucoup trop élevé". D'après les chiffres de la préfecture de la Manche, plus d'un tiers des tués sur les routes manchoises en 2019 avait consommé de l'alcool. 15% étaient sous l'emprise de produits stupéfiants.

Gérard Gavory, préfet de la Manche : "Un bilan 2019 contrasté sur les routes manchoises"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu