Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Obsèques d'Arthur Noyer à Bourges : "Tu seras toujours mon étoile, mon fils, je suis fier de toi"

vendredi 7 septembre 2018 à 18:34 Par Isabelle Gaudin et Michel Benoît, France Bleu Berry, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Plus de 1.500 personnes ont assisté aux obsèques d'Arthur Noyer ce vendredi en la cathédrale de Bourges. 17 mois après sa disparition à Chambéry, la famille, les proches et les anonymes ont pu dire au revoir au jeune caporal, victime de Nordahl Lelandais. Les parents de Maëlys étaient présents.

La famille et les proches d'Arthur Noyer ont pu dire au revoir au jeune caporal lors de ses obsèques célébrées ce vendredi à Bourges
La famille et les proches d'Arthur Noyer ont pu dire au revoir au jeune caporal lors de ses obsèques célébrées ce vendredi à Bourges © AFP - Guillaume Souvant

Bourges, France

Plus d'un an et demi après sa disparition à Chambéry, la famille d'Arthur Noyer et les proches ont enfin pu faire leurs adieux au jeune caporal. Ce vendredi après-midi, la cathédrale de Bourges était pleine, plus de 1.500 personnes ont répondu présentes. Parmi elles, les parents de la petite Maëlys, victime également de Nordahl Lelandais. Une prière a d'ailleurs été faite pour "la petite princesse" lors de la cérémonie.

Une touche de vert, la couleur préférée d'Arthur

Les proches et de nombreux anonymes avaient respecté le code couleur souhaité par la famille. Ils sont venus avec une touche de vert, un clin d'oeil à la couleur préférée d'Arthur. 

Les parents d'Arthur Noyer avaient reporté les obsèques en septembre pour qu'ils puissent être là. Les camarades du 13e Bataillon de chasseurs alpins de Barby ont formé une haie d'honneur devant la cathédrale de Bourges pendant le passage du cercueil de leur ami. Arthur ne s'est jamais présenté au rapport à la caserne de Barby le 12 avril, jour de sa disparition à Chambéry.

Le cercueil d'Arthur Noyer porté par ses camarades du 13e BCA qui lui ont fait une haie d'honneur - Radio France
Le cercueil d'Arthur Noyer porté par ses camarades du 13e BCA qui lui ont fait une haie d'honneur © Radio France - Michel Benoît

Je serai toujours ta guerrière et je me battrai. Je t'aime de tout mon coeur" - Cécile Noyer, la mère d'Arthur

La cérémonie s'est ouverte avec la prise de parole émue du père d'Arthur Noyer, Didier : "Tu seras toujours mon étoile. Arthur, mon fils, je suis fier de toi et j'espère être digne de toi". Il l'a remercié pour "les chorégraphies rock" qu'il "faisait avec son frère." La mère d'Arthur a décrit son fils comme "une belle personne, aimante et sincère". Comme un cri du cœur, elle a lancé : "Je suis effondrée de chagrin, tu me manques !" Cécile Noyer lui a fait une promesse emprunte d'émotions : "Je te promets d’être toujours ta guerrière et je me battrai. Je t'aime de tout mon cœur".

La mère d'Arthur Noyer a promis à son fils de continuer à se battre - Maxppp
La mère d'Arthur Noyer a promis à son fils de continuer à se battre © Maxppp - Pierrick DELOBELLE

Arthur aimait la vie. Ce qui le caractérisait avant tout, c'était sa joie de vivre" - Yann Foutieau, aumônier du 13e BCA

Après les parents, c'est Yann Foutieau, l'aumônier du 13e Bataillon de chasseurs alpins qui a pris la parole. Il a rendu rend hommage à Arthur, un garçon plein de vie. "Ce qui le caractérisait avant tout, c'était sa joie de vivre.  Il a choisi un corps où il fallait donner le meilleur de soi-même. Arthur était de ces gars qui ne lâchent rien. (...) Il était un compagnon d'armes exemplaire." Les amis d'Arthur ont aussi exprimé leur chagrin, évoquant un jeune homme toujours à l'écoute. 

A la fin de la cérémonie, le frère d'Arthur a lu un texte de Saint-Augustin : "La mort n'est rien, je suis juste passé dans la pièce d'à-côté" - Aucun(e)
A la fin de la cérémonie, le frère d'Arthur a lu un texte de Saint-Augustin : "La mort n'est rien, je suis juste passé dans la pièce d'à-côté" - © Photo Facebook Arthur Noyer

A la fin de la cérémonie, la famille d'Arthur avait choisi un texte de Saint-Augustin, lu par Quentin son frère. "L'amour ne disparaît jamais. La mort n'est rien. Je suis simplement passé dans la pièce d'à-côté (...) Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été. La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié. Elle est ce qu'elle a toujours été. Le fil n'est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de votre pensée, simplement parce que je suis hors de votre vue? Je vous attends, je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin. Vous voyez, tout est bien."

Les parents d'Arthur Noyer suivi de ses grands-mères à la sortie de la cathédrale - Radio France
Les parents d'Arthur Noyer suivi de ses grands-mères à la sortie de la cathédrale © Radio France - Michel Benoît
Les adieux à Arthur Noyer le 7 septembre 2018 à  Bourges - Radio France
Les adieux à Arthur Noyer le 7 septembre 2018 à Bourges © Radio France - Michel Benoît