Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Oloron : garde à vue terminée pour le maire Hervé Lucbéreilh

vendredi 12 octobre 2018 à 18:34 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn

La garde à vue d'Hervé Lucbéreilh, interrogé par la section de recherche de la gendarmerie de Pau dans le cadre de l'enquête préliminaire sur des notes de frais est terminée. Le maire d'Oloron est sorti libre.

Le maire d'Oloron, Hervé Lucbéreilh
Le maire d'Oloron, Hervé Lucbéreilh © Radio France

Oloron-Sainte-Marie, France

La garde à vue du maire d'Oloron Hervé Lucbéreilh s'est terminée ce vendredi à 17 heures. Il était entendu depuis ce jeudi dans le cadre d'une enquête préliminaire pour des soupçons de détournement de fonds publics, dans la fameuse affaires des notes de frais dénoncées par un blog et confirmées par le rapport de la chambre régionale des comptes.

Hervé Lucbéreilh est sorti libre et son avocat Me Sagardoytho précise que cette garde à vue était un passage prévisible dans cette procédure. Avec son client, il va prendre connaissance du dossier et sans doute demander des actes d'enquête supplémentaires dans le souci du contradictoire. Pour le moment, rien n'est reproché à Hervé Lucbéreilh par la justice. Cette garde à vue a permis de l'entendre sur les soupçons de détournement d'argent public, mais le parquet n'engage pas de poursuites alors qu'il aurait pu ouvrir une information judiciaire, ce qui signifie une mise en examen et la désignation d'un juge d'instruction pour continuer l’enquête.

Reste cette enquête préliminaire dans laquelle le procureur garde la main. Cécile Gensac va se faire envoyer le dossier des enquêteurs enrichis de ces gardes a vue et prendra une décision de poursuites pénales ou pas. Hervé Lucbéreilh reste libre sans la moindre mesure de contrôle judiciaire. S'i il le souhaite, il peut donc rester le maire d'Oloron.