Faits divers – Justice

La justice renvoie l'OM et ses supporters dos à dos

Par Tony Selliez, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu vendredi 23 septembre 2016 à 12:11

Le local des Yankee Nord de Marseille, association de supporters du virage Nord du Vélodrome
Le local des Yankee Nord de Marseille, association de supporters du virage Nord du Vélodrome © Radio France - Tony Selliez

C'est bien parti pour un nouveau procès entre l'OM et ses supporters. Ce vendredi matin, la justice a rejeté une requête des Yankee à propos d'abonnés privés de leur carte d'abonnement par le club. Mais l'Olympique de Marseille est également débouté dans cette affaire.

Le procès entre l'OM et les Yankee : pour faire simple, pas vraiment de gagnant pour l'instant !  Le tribunal de Marseille renvoie en quelque sorte les deux parties dos à dos. Si le procès s'est tenu lundi, l'ordonnance avait été renvoyée en délibéré à ce vendredi matin.

Un nouveau procès ?

La justice estime certes irrecevable la demande de l'association des Yankee : le droit de payer elle-même les abonnements directement au club. L'argument avancé, c'est que l'association Yankee, dans ses statuts, est censée défendre l'OM. Sous-entendu, elle ne peut donc pas non plus l'attaquer.

Mais le tribunal déboute également l'Olympique de Marseille. Le club avait demandé 4.000 euros de préjudice et surtout réclamé que les Yankee remboursent les abonnements aux 352 adhérents qui n'ont toujours pas leur carte. Cette fameuse carte que le club ne veut pas leur envoyer, sous prétexte qu'ils n'ont pas payé leur abonnement directement à l'OM mais en passant par les Yankee. Bref, c'est le serpent qui se mord la queue !

"C'est un vrai jugement de Salomon." Michel Tonini, président des Yankee

Au cœur du problème : l'OM ne veut plus de transferts d'argent entre le club et les associations de supporters, et préfère que les abonnés payent directement à la billetterie du club. Si tous n'ont pas attaqué l'OM, ils sont plus de 300 adhérents des Yankee à ne toujours pas avoir reçu leur carte d'abonné. En attendant, pour aller au stade, ces abonnés rentrent soit avec des invitations du club,  soit avec d'autres billets fournis par les Yankee.

Le club devait recevoir une nouvelle assignation dans la journée

En gros, il y a une forme de statu quo. La seule chose que tous ont gagné, c'est le droit de retourner au tribunal. Quelque 255 abonnés des Yankee devraient maintenant assigner le club en leur propre nom. Quant à l'association des Yankee, elle a fait appel de cette première décision

"Aller au stade commence à devenir une vraie souffrance. Mais si on était obligé de rembourser les abonnés, pas sûr qu'ils retournent vers les guichets de l'OM pour renouveler l'abonnement. Ils vont peut-être récupérer leur pognon et rentrer chez eux."

"C'est un club en ruines, il n'y a plus de direction, plus d'équipe. On est tous en attente du repreneur mais en attendant, l'OM meurt lentement", explique Michel Tonini, président des Yankee.

Les Olympiens jouent ce dimanche à domicile face à Nantes (20h45) pour la 7e journée de championnat de Ligue 1.

Partager sur :