Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grosse opération antiterroriste de la DGSI dans la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Dans le cadre d'une enquête sur le financement du terrorisme, des policiers de la DGSI ont mené une grosse opération ce mardi matin. Sept personnes ont été interpellées dont trois à l'intérieur du centre pénitentiaire de Valence.

Trois détenus ont été visés par la DGSI au sein du quartier maison centrale
Trois détenus ont été visés par la DGSI au sein du quartier maison centrale © Radio France - Victor Vasseur

Valence, France

Si leur arrivée a été discrète, le départ des policiers de la direction générale de la sécurité intérieure a intrigué beaucoup d'automobilistes. Un convoi de plusieurs véhicules noirs avec gyrophares bleus, vitres fumées et plaques d'immatriculation masquées, s'est rendu à la gare de Valence TGV en fin de matinée. C'est dans un wagon privatisé que certaines des personnes visées auraient été emmenées jusqu'au siège de la DGSI à Levallois-Perret.

Trois détenus connus pour leur radicalisation

Au coeur de l'enquête : trois détenus du quartier maison centrale de la prison de Valence, le quartier des longues peines. Ce sont des détenus condamnés pour des faits de droit commun âgés de 31 et 32 ans. Ils sont également connus pour des faits de radicalisation. Leurs cellules ont été perquisitionnées et fouillées longuement. Selon une source syndicale à la prison, cinq téléphones portables et plusieurs clés USB ont été saisis.

Quatre autres personnes ont également été interpellées dans le cadre de l'opération. On ignore si ces personnes habitent toutes dans la Drôme ou pas. L'enquête est ouverte par le parquet antiterroriste de Paris pour "financement du terrorisme" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu