Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Opération antiterroriste au Mans : deux des trois derniers gardés à vue présentés à un juge d'instruction

samedi 3 novembre 2018 à 11:08 - Mis à jour le samedi 3 novembre 2018 à 12:03 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Maine et France Bleu

Deux des sept personnes interpellées mardi au Mans (Sarthe) dans le cadre d'une opération antiterroriste vont être présentés à un juge d'instruction samedi. La troisième personne encore en garde à vue a été relâchée la nuit dernière.

Les sept membres de la famille ont été interpellés mardi dans cet immeuble de la rue Flammarion, au Mans
Les sept membres de la famille ont été interpellés mardi dans cet immeuble de la rue Flammarion, au Mans © Radio France - Ruddy Guilmin

Le Mans, France

Deux hommes âgés de 19 et 22 ans ont été déférés au parquet de Paris dans la nuit de vendredi à samedi, pour être présentés à un juge d'instruction. Ils avaient été interpellés mardi avec cinq autres membres de leur famille dans le cadre d'une opération antiterroriste, suite à la diffusion d'une vidéo d'un homme prêtant allégeance à l'État islamique. 

D'après le voisinage, il s'agissait d'une famille d'origine syrienne, un couple et leurs cinq enfants âgés d'une vingtaine d'années pour les plus grands, d'une dizaine pour le plus jeune.

Information judiciaire ouverte ce samedi

Quatre gardes à vue avaient déjà été levées jeudi. Une cinquième a été levée dans la nuit de vendredi à samedi.  Une information judiciaire est ouverte ce samedi matin.