Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Opération antiterroriste : sept personnes interpellées au Mans

mercredi 31 octobre 2018 à 5:34 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine et France Bleu

Les membres de cette famille syrienne ont été interpellés mardi matin par des policiers venus de Paris. Ils sont soupçonnées d'avoir mis en ligne des vidéos d'allégeance au groupe État islamique.

Les policiers sont intervenus dans un appartement au 1e étage de cet immeuble rue Flammarion, au Mans.
Les policiers sont intervenus dans un appartement au 1e étage de cet immeuble rue Flammarion, au Mans. © Radio France - Ruddy Guilmin

Le Mans, France

L'arrestation s'est déroulée hier matin, à l'aube, dans le quartier des Sablons, au Sud du Mans. Des dizaines de policiers venus de Paris, cagoulés et lourdement armés ont participé à l'opération. Ils ont interpellé sept membres d'une famille d'"origine syrienne", réfugiée en France depuis quelques années. Une famille ultra-discrète, ne montrant aucun signe particulier de radicalité religieuse selon le voisinage, qui parle d'un couple avec cinq enfants âgés d'une vingtaine d'années pour les plus grands, d'une dizaine pour le plus jeune. Mais de source judiciaire, aucun mineur n'a été interpellé. 

Il ne s'agit pas d'un projet d'attentat déjoué 

Ce n'est pas un projet d'attentat déjoué précise une source proche du dossier citée par nos confrères du Maine Libre et France Info. Cette opération s'inscrit dans le cadre d'une enquête préliminaire, menée par le parquet de Paris. Elle concerne la mise en ligne de vidéos sur internet mettant en scène un individu qui prête allégeance à DAECH. On ne sait pas encore quel est le degré d'implication des sept personnes arrêtées dans cette affaire. Elles ont été placées en garde à vue mais pas au Mans.

Une enquête a été ouverte pour "association de malfaiteurs terroristes formée en vue de commettre des crimes d'atteintes aux personnes". Confiée à la Direction Générale de la Sécurité Intérieure, elle doit déterminer notamment l'identité de la personne qui prête allégeance au groupe État Islamique sur ces vidéos.