Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Opération Cyclope : les gendarmes de la Manche contrôlent l'éclairage des véhicules

-
Par , France Bleu Cotentin

Ce jeudi 26 novembre, à la tombée de la nuit, douze gendarmes ont inspecté les feux des voitures et relevé 31 infractions à Saint-Gilles, sur la route Saint-Lô-Coutances. Une action menée dans le cadre de l'opération de prévention Cyclope.

Ce jeudi, 31 véhicules contrôlés à Saint-Gilles avaient un éclairage défectueux.
Ce jeudi, 31 véhicules contrôlés à Saint-Gilles avaient un éclairage défectueux. © Radio France - Lucie THUILLET

L'opération Cyclope se déroule cette année du 16 novembre au 29 novembre. C'est une série de contrôles organisés par les forces de l'ordre pour vérifier l'éclairage des véhicules. 

Nous voyons régulièrement des feux de croisement défectueux. Nous observons aussi les clignotants, les feux arrières. C'est indispensable pour la visibilité. Des défauts de feux , ça augmente vraiment les risques d'accident, explique le capitaine Gilles Iglesia, numéro deux de l'escadron départemental de sécurité routière

C'est une opération de prévention parce que les conducteurs, qui ont des éclairages défaillants sur leur véhicule, ont cinq jours pour les faire réparer et présenter leur véhicule à une unité de gendarmerie. Ainsi, ils ne payeront pas l'amende qui s'élève à 68 euros pour un éclairage défectueux.

Les conducteurs pris en faute ont cinq jours pour faire réparer l'éclairage de leur véhicule pour éviter l'amende.
Les conducteurs pris en faute ont cinq jours pour faire réparer l'éclairage de leur véhicule pour éviter l'amende. © Radio France - Lucie THUILLET

La vitesse, principale cause des accidents mortels

A l'occasion de ce contrôle, la préfecture de la Manche a dressé un bilan de la sécurité routière.  "_Les chiffres sont en baisse cette année, mais c'est une baisse très modérée au regard des périodes de confinem_ent", analyse Hélène Debiève, la directrice de cabinet du préfet.

Depuis le début de l'année, il y a eu 22 tués et 356 blessés dans les 298 accidents corporels recensés dans le département de la Manche. En 2019, à la même époque, on recensait 29 morts et 522 blessés pour 413 accidents.

La vitesse reste la principale cause d'accident mortel : elle est responsable d'un tiers des accidents mortels.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess