Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Opération de gendarmerie dans un refuge pour chats : 150 animaux saisis près de Rabastens, dans le Tarn

-
Par , France Bleu Occitanie
Grazac, Tarn, France

Les gendarmes du Tarn ont mené ce mardi 17 septembre une grosse opération dans les locaux d'une association de protection des chats, à Grazac. C'est le parquet qui a demandé cette saisie, il soupçonne le refuge de maltraitance.

Plus de cent chats saisis dans une association de Grazac, dans le Tarn.
Plus de cent chats saisis dans une association de Grazac, dans le Tarn. © Maxppp - (photo d'illustration)

L'opération a été lancée par le parquet d'Albi et a été menée par la gendarmerie du Tarn pendant une grosse partie de la journée du mardi 17 septembre. Plus d'une centaines de chats ont été évacués d'un refuge situé près de Rabastens, sur la commune de Grazac. D'après les gendarmes, les chats étaient dans de mauvaises conditions sanitaires. Ils ont passé toute la journée sur le site avec des membres de la SPA qui ont pris en charge les animaux.

Certificat de capacité 

Le parquet d’Albi a visiblement pas mal de doutes autour de cette association : "les Chats D’Oc".  D’abord des doutes sur l’état de santé des animaux. 150 chats qui selon certains manquaient de nourriture et n’avaient pas les soins ni les vaccins adéquats. Le Procureur de la République d'Albi insiste "il faudra vérifier que la structure avait bien certificat de capacité" pour accueillir autant d’animaux. 

Plusieurs signalements 

Des doutes aussi sur le but de cette association. Quel est le réel statut de ces bénévoles ? Pourquoi les chats accueillis près de Rabastens étaient-ils proposés à l’adoption dans la région parisienne ? Le procureur insiste : "Il faudra qu’on vérifie s’il n’y avait pas un but commercial caché autour de ces chats d’Oc." 

Plusieurs signalements ont mis la justice sur la piste de ce refuge, et notamment des signalements d’anciens bénévoles inquiets pour les chats accueillis. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu