Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Opération de déminage lundi entre Sète et Marseillan, des habitants seront évacués

dimanche 13 mai 2018 à 18:51 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault et France Bleu

Une opération de déminage aura lieu entre dimanche et mardi sur la plage entre Sète et Marseillan. Il s'agit de neutraliser des munitions découvertes il y a quelque temps sur la plage du Vassal. La circulation sera coupée.

Obus (illustration)
Obus (illustration) © Maxppp -

Marseillan, France

Des munitions  datant de la dernière guerre mondiale ont été découvertes mi-avril sur la plage du Vassal entre Sète et Marseillan sur le Lido en face des bâtiments de l'INRA.

Il s'agit d'un mortier et de 6 obus d'artillerie. Ces munitions sont situées à quelques mètres de la plage sous une quinzaine de centimètres d'eau. Un arrêté interdit d'ailleurs de s'approcher de cette zone dans un rayon de 200 mètres depuis un mois.

Le préfet maritime de la Méditerranée a donc demandé au groupement des plongeurs démineurs de la marine nationale basé à Toulon d'intervenir pour neutraliser ces munitions.

Cette opération se déroulera entre dimanche 13 mai et mardi 15 mai. Il va d'abord falloir repositionner et baliser les munitions avant de les déplacer pour les détruire. Chaque munition sera enfouie dans un trou pour y être implosée. C'est cette phase qui est la plus délicate. Elle se déroulera lundi et imposera un rayon de sécurité de 800 mètres entre 10 heures et 14 heures. 

Des habitants évacués

Les habitants de Marseillan qui vivent dans cette zone devront donc quitter leur maison le temps de l'opération. Plusieurs résidences de tourisme se trouvent dans le secteur, environ 400 appartements mais personne ne sait avec précision combien sont actuellement occupées. Mais une campagne d'information est menée depuis plusieurs jours dans toutes les boites aux lettres et par affichage pour informer les habitants qu'ils devront quitter leurs appartement entre 10h et 14h. 

La circulation sur la plage du Vassal et sur la voie verte sera interdite pendant trois jours, tout comme la baignade. 

La circulation des trains interrompue aussi

La circulation des trains sera également interrompue lundi entre 10 h et 14 h, mais l'impact sera très limité car les services de la préfecture maritime se sont en effet basés sur le calendrier de la grève SNCF pour choisir la date et les heures de l'intervention.

Des déviations seront mises en place. 

Le secteur est bien connu pour abriter des munitions de la deuxième guerre mondiale, les Allemands en avaient enterré des centaines et elles refont surface régulièrement. 

Mi-avril déjà une opération de neutralisation avait eu lieu, 125 munitions avaient été détruites, mais elles se trouvaient plus au large, et l'impact pour les riverains avait été très limité. 

C'est lors de cette opération que de nouvelles munitions ont été découvertes, celles là même qui seront détruites ce lundi.