Faits divers – Justice

Opération de police dans le centre de Paris : "fausse alerte attentat", "aucun danger à signaler"

Par Olivier Uguen, France Bleu Paris Région et France Bleu samedi 17 septembre 2016 à 16:52 Mis à jour le samedi 17 septembre 2016 à 18:30

Fausse alerte terroriste ce samedi dans le quartier des Halles à Paris
Fausse alerte terroriste ce samedi dans le quartier des Halles à Paris © Maxppp -

Une alerte attentat a entraîné une vaste opération de police, ce samedi après-midi dans le centre de Paris, provoquant un début de panique sur les réseaux sociaux. Après 30 minutes de vérifications, la préfecture de police a mis fin à l'opération, indiquant qu'aucun danger n'était à signaler.

C'était donc une fausse alerte. Une opération de police express a été menée dans le 1er arrondissement de Paris ce samedi après-midi. Le quartier des Halles a dû être bouclé par les forces de l'ordre.

Deux mois et demi après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, c'est l'église Saint-Leu, située rue Saint-Denis non loin de la place du Châtelet, en plein centre de la capitale, qui s'est trouvée au coeur de cette intervention après un appel aux services de police. A 16h23, la préfecture de police avait annoncé sur Twitter une "intervention en cours" et appelé à "éviter le secteur", sans indiquer le motif de l'opération.

"Aucun danger à signaler"

Trente minutes plus tard, peu avant 17h, elle annonçait toujours sur Twitter la fin de l'intervention, précisant qu'il n'y avait "aucun danger à signaler" : "Paris 1er - Fin de l'intervention des forces de l'ordre - Levée de doute effectuée, aucun danger à signaler".

"Eglise - alerte attentat"

Peu après 16h, le Système d'alerte et d'information des populations (SAIP), l'application mobile lancée par le gouvernement, avait envoyé une "alerte attentat" concernant une église, provoquant un début de panique sur les réseaux sociaux.

"C'est bien une fausse alerte qui a entraîné l'intervention des forces de l'ordre cet après-midi dans une église de la rue Saint-Denis à Paris", a expliqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué.

"Par précaution, le système d'alerte aux populations SAIP a été immédiatement déclenché", a justifié Bernard Cazeneuve, saluant "la grande réactivité des forces de l'ordre et leur très grand professionnalisme en toutes circonstances, au service de la sécurité des Français".

"Les circonstances qui ont mené à cette intervention restent à déterminer avec précision", a conclu le ministre de l'Intérieur.

Que sait-on sur la fausse alerte samedi après-midi à Paris ? - Visactu
Que sait-on sur la fausse alerte samedi après-midi à Paris ? © Visactu -

Partager sur :