Faits divers – Justice

Opération exceptionnelle pour sauver une chienne à Canet

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon vendredi 1 novembre 2013 à 17:18

Les pompiers des Pyrénées-Orientales ont mis plusieurs heures pour sortir une chienne coincée dans une buse à Canet-en-Roussillon. D'importants moyens ont été mobilisés : un tracto-pelle, une caméra infrarouge, des spéléologues, mais c'est finalement avec une sorte de savon que les pompiers ont pu sortir l'animale saine et sauve.

C'est une opération de sauvetage exceptionnelle qu'ont menée les sapeurs-pompiers de Canet-en-Roussillon. Jeudi soir, une chienne s'est retrouvée coincée dans une buse sur un lotissement, une buse d'environ 50 centimètres de diamètre.

D'importants moyens ont été mobilisés : une cellule sauvetage déblaiement composée de sept sapeurs-pompiers , deux spéléologues, un tracto-pelle prêté par les services techniques de la ville ainsi qu'une caméra infrarouge.

Les pompiers ont commencé par dégager au maximum la buse, mais il restait encore douze mètres pour accéder à l'animal. Impossible de faire passer un homme dans le tuyau, les sauveteurs ont donc fait passer une corde de part et d'autre de la buse sur quarantaine mètres sans succès, ils ont tenté de faire passer de l'eau en pression en vain. Les opérations ont duré jusqu'à minuit jeudi soir puis ont repris vendredi matin.

C'est finalement en utilisant un émulseur, un produit utilisé en cas de pollution aux hydrocarbures, qui est très glissant comme le savon . En passant de nouveau des cordages et un seau, les pompiers ont réussi à faire glisser la chienne pour la sortir de cette buse. L'opération s'est terminée à 11h20 après plusieurs heures d'effort.

"Comme un accouchement"

"C'était très émouvant de la sortir" explique le responsable de l'opération, l'adjudant David Caillaud, "comme un accouchement". Un accouchement aux forceps, mais sans séquelle. Havanne est sortie saine et sauve , sans fracture sans blessure. L'inquiétude des pompiers était réelle, car la chienne avait une patte retournée dans la buse et aurait pu se blesser dans cette opération de sauvetage. Et David Caillaud d'ajouter :

"C'était une opération exceptionnelle, pour laquelle nous ne sommes pas forcément préparés, mais on a fait marcher un peu la matière grise pour trouver la bonne solution et le résultat est là, c'est le principal."

Sauvetage Chienne / propriétaire

L'adjudant Caillaud dirigeait les opérations de sauvetage de Havanne