Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Opération hors normes des CRS de haute montagne pour secourir un jeune randonneur dans les Pyrénées-Orientales

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Les CRS de Bolquère ont secouru dans la nuit de dimanche à lundi un jeune randonneur de 22 ans dans le massif du Canigou qui ne pouvait plus bouger à cause d'une blessure à la cuisse. Une opération en pleine nuit à 2.500 mètres d'altitude avec des rafales de vent et par moins 20 degrés.

L' opération de sauvetage a mobilisé six CRS au coeur du massif de Canigou
L' opération de sauvetage a mobilisé six CRS au coeur du massif de Canigou © Radio France - Sébastien Berriot

Il se souviendra longtemps de sa sortie en montagne. Un randonneur de 22 ans a passé la nuit de dimanche à lundi à plus de 2.500 mètres d’altitude dans le massif du Canigou au dessus du refuge de Batère. Il ne pouvait plus bouger à cause d'une blessure à la cuisse. Le jeune homme a alerté les secours vers 17h30 ce dimanche. Les CRS de Bolquère ont mené une opération de secours hors norme dans le froid par - 20 degrés et avec des rafales de vent à 140 km/h.

Avec ces conditions météorologiques déplorables, les CRS ont tout de même réussi à atteindre le jeune homme après quatre heures d'intervention aux alentours de 22 heures dimanche soir. L'hélicoptère de la sécurité civile a d'abord déposé deux d'entre eux à trois kilomètres de la victime. Une opération "exceptionnelle" selon les policiers à cause d'un manque total de visibilité. Quatre autres sont partis à pied du poste.

Géolocalisé grâce à son téléphone

Sans se faire entendre à cause des rafales de vent, les CRS ont finalement trouvé le jeune homme grâce à son téléphone portable. Il a été géolocalisé. Le randonneur était presque en hypothermie. Les secours et le randonneur ont passé la nuit de dimanche à lundi au refuge Arago pour se réchauffer. Ils ont finalement été récupéré ce lundi matin par l'hélicoptère de la sécurité civile.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess