Faits divers – Justice

Opération prévention des pompiers au lac d'Annecy : "Se baigner ici, c'est plus dangereux qu'en mer"

Par Tommy Cattaneo, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu lundi 17 juillet 2017 à 22:40

Tout l'été, 60 sauveteurs assurent la surveillance des 15 plages de Haute-Savoie.
Tout l'été, 60 sauveteurs assurent la surveillance des 15 plages de Haute-Savoie. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Il fait très chaud ces jours-ci, et le lac d'Annecy, en Haute-Savoie, est l'endroit parfait pour se rafraîchir. Le drapeau est vert, l'eau est calme... mais ce n'est pas parce qu'on ne voit pas le danger qu'il n'est pas là. A Veyrier-du-Lac, les pompiers ont organisé un après-midi de prévention.

Grand soleil ces jours-ci au lac d'Annecy, en Haute-Savoie. L'eau est calme et beaucoup de parents et leurs enfants sont venus en profiter. A priori, on se dit que le seul risque ici, c'est de prendre un gros coup de soleil. Et bien, non, c'est évidemment le risque de noyade. Une dizaine de sauveteurs et de pompiers et de Haute-Savoie ont donc fait de la prévention sur la plage de la Brune, à Veyrier-du-Lac, ce lundi après-midi.

Comme un exemple vaut mieux qu'un long discours, les pompiers ont d'abord montré aux baigneurs comme utiliser une "rescue board" : une grosse planche jaune dont se serve les sauveteurs pour aller chercher un nageur en difficulté et le ramener sur la plage. "C'est beaucoup plus gros que les planches de surf ou de skate qu'on a l'habitude de voir", confie Paulin, 11 ans, les pieds dans l'eau. "Mais c'est stable et on peut aller très loin."

L'autre atelier, c'est celui des premiers secours, avec au programme initiation au massage cardiaque et utilisation d'un défibrillateur. "Le mieux, c'est encore de ne pas avoir à s'en servir" insistent les pompiers. "On est là pour faire de la prévention", explique le capitaine Emmanuel Fontaine, responsable de la surveillance des plages en Haute-Savoie. "Même s'il y a des sauveteurs, ça ne dispense pas les parents de toujours garder un œil sur leurs enfants", rappelle-t-il. "Il faut aussi faire attention aux bouées, elles peuvent se retourner avec l'enfant dedans. Il peut aussi glisser à travers à cause de la crème solaire."

Les pompiers montrent les gestes de premiers secours aux plus jeunes. - Radio France
Les pompiers montrent les gestes de premiers secours aux plus jeunes. © Radio France - Tommy Cattaneo.

"La baignade dans le lac est plus dangereuse que dans la mer" - Olivier Wagogne, coordinateur de la surveillance des plages de Haute-Savoie

"La baignade dans le lac est plus dangereuse que dans la mer", enchaîne Olivier Wagogne, coordinateur de la surveillance des plages dans le département. "Il fait beau, le lac est calme, on arrive pas à imaginer le risque. A l'océan, il y a des vagues, on les voit donc on fait attention... là rien n'indique qu'il y a un danger particulier. En mer, si vous faites un malaise, vous vous mettez en croix et avec de la chance vous flottez. Ici, vous coulez à pique."

"Il y a des dangers même si on le les voit pas" - Olivier Wagogne, pompier et coordinateur de la surveillance des plages en Haute-Savoie.

La mairie de Veyrier-du-Lac a aussi investi dans cinq bouées de secours. De gros boudin orange avec un petit drapeau, dans lesquels on peut ranger son portable ou ses clefs. Elles sont mises à disposition des nageurs, et servent en cas de coup de fatigue au milieu du lac, ou alors pour porter secours à quelqu'un.