Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les habitants d'un quartier de Chambéry seront évacués mardi après la découverte d'une bombe

jeudi 25 mai 2017 à 5:00 - Mis à jour le jeudi 25 mai 2017 à 10:30 Par Willy Moreau, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Mardi matin, le quartier résidentiel de Lémenc à Chambéry sera totalement évacué pendant une opération déminage. Fin avril, des artisans ont découvert une bombe de la Seconde Guerre mondiale sur un chantier.

Cette bombe de la Seconde Guerre mesure 80 centimètres et pèse 120 kg.
Cette bombe de la Seconde Guerre mesure 80 centimètres et pèse 120 kg. -

Chambéry, France

Nouvelle explosive dans ce quartier résidentiel et plutôt calme de Chambéry. Des affiches, placardées à chaque coin de rue, préviennent les riverains de la présence d'une bombe de la Seconde Guerre mondiale sur un chantier situé à proximité. Mardi, entre 8h et 12h, tous devront quitter leur logement pendant que la section de déminage de Lyon interviendra.

La mairie a placardé des affiches pour informer la population. - Radio France
La mairie a placardé des affiches pour informer la population. © Radio France - Willy Moreau

Des habitants plutôt sereins

Le voisinage ne semble pas s'émouvoir de vivre à proximité d'une bombe. "On appréhendait quand même un peu, tempère Annie visiblement plus fébrile que ses voisines, si vraiment cela venait à exploser, on perdra tout. On ne sait jamais."

Les risques sont malgré tout très faibles de voir ce petit engin de 80 centimètres éclater. L'histoire remonte donc à la surface 70 ans après les bombardements américains qui visaient à la base la gare de Chambéry. Une autre bombe avait été découverte dans le jardin d'une maison voisine près de trente ans auparavant.

À chacun son programme

Mardi matin, exceptées les personnes qui travaillent, les habitudes seront donc bouleversées. Certains ont prévu d'aller chez des amis, d'autres de faire une randonnée. Les habitants ne comptent pas rester. "On ne sait jamais", répète Annie.

Les automobilistes devront trouver également d'autres places pour se garer puisque le stationnement sera interdit sur la zone d'évacuation.

Les automobilistes ne pourront ni stationner dans la zone d'évacuation, ni circuler au sein du périmètre de sécurité. - Radio France
Les automobilistes ne pourront ni stationner dans la zone d'évacuation, ni circuler au sein du périmètre de sécurité. © Radio France - Willy Moreau

D'autres habitants concernés

Une deuxième zone plus large sera mise en place. Elle s'étend du quartier de la gare en remontant vers Chambéry-le-Haut, entre le boulevard de Lémenc et Mérande. Dans cette zone, aucune voiture ne pourra circuler le temps de l'intervention. Parallèlement, les habitants devront rester confinés chez eux ou à leur lieu de travail.