Faits divers – Justice

Orléans : le gang des bars-tabacs a été arrêté

Par Eric Normand et Christophe Dupuy, France Bleu Orléans et France Bleu lundi 19 octobre 2015 à 11:21

Le Havane fait parti des établissements braqués
Le Havane fait parti des établissements braqués © Radio France - Christophe Dupuy

La police judiciaire a mis la main sur la bande de braqueurs qui écumaient les bars-tabacs de l’agglomération orléanaise. Cette série de braquages à main armée inquiétait les patrons d’établissement depuis l'hiver dernier. Trois hommes ont été arrêtés la semaine dernière et mis en examen.

C’est un travail de longue haleine de la police judiciaire d’Orléans sur commission rogatoire du juge d’instruction David qui a conduit à l’arrestation mardi dernier de ces trois individus. Ces trois hommes d’origine congolaise sont soupçonnés de vols à main armée dans plusieurs bars-tabacs de l’agglomération orléanaise.

Les braquages s’étalent entre l’hiver dernier et le printemps. En janvier à deux semaines d’intervalle, c’est tout d'abord le Narval Avenue Dauphine qui est braqué puis le Havane quai de Prague. En février, c’est le Terminus à Olivet puis en mars Le Moustic à Saint-Jean-Le-Blanc qui subissent le même sort.

Le mode opératoire est à chaque fois le même : un ou deux hommes attendent dehors, un autre cagoulé et armé fait irruption en fin de journée dans l’établissement. Il menace le gérant ou les employés devant les clients et se fait remettre de l’argent ou des cigarettes. Le montant du vol de la caisse et parfois du PMU peut s'élever jusqu'à 6000 euros.

L’enquête minutieuse des policiers de la police judiciaire met un terme à cette série de vols à mains armées. Les trois hommes ont été jeudi dernier mis en examen pour vol à main armée.