Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Orléans : le local du Parti communiste cible de tags néo-nazis

-
Par , France Bleu Orléans

La fédération du Parti Communiste dans le Loiret va porter plainte après la découverte de signes nazis sur la porte d'entrée de ses locaux, rue Marcel Proust à Orléans. Ce n'est pas la première fois qu'un tel acte de vandalisme touche les communistes dans le Loiret.

L'entrée des locaux du PCF à Orléans
L'entrée des locaux du PCF à Orléans - DR

"Ce n'est pas la première fois mais on est toujours aussi consternés". Mathieu Gallois, le secrétaire départemental du Parti communiste dans le Loiret, ne cache pas sa colère. Ce lundi matin, 2 tags ont été découverts sur la porte d'entrée des locaux de la Fédération, rue Marcel Proust à Orléans. " Ce sont clairement 2 signatures de l'extrême droite et là encore, on est malheureusement habitués" explique Mathieu Gallois. 

Le PCF souvent visé dans le Loiret 

Depuis 2015, dans le Loiret, la Fédération du PCF a recensé plus d'une dizaine de faits de dégradations, d'agressions ou de menaces sur des militants. En 2016, des signes néo-nazis avaient déjà été découverts sur un bâtiment de la Fédération, à proximité d'une plaque rendant hommage à des résistants. D'autres locaux ont aussi été la cible de tags à Beaugency ou encore à Gien. En 2017, un militant d'extrême-droite avait été condamné par le tribunal correctionnel de Montargis pour des inscriptions sur les locaux du parti communiste, à Gien. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Aucune intimidation ne vous fera reculer

Cette nouvelle affaire intervient alors que les communistes sont en première ligne pour dénoncer l'article 24 de la Loi Sécurité globale. Ils appelaient d'ailleurs à manifester ce weekend dans toute la France." Aucune intimidation ne nous fera reculer dans la lutte contre les idées d'extrême- droite, contre le racisme, la division et la haine" affirme ce soir la Fédération du Loiret dans un communiqué à la presse. Une plainte sera déposée dans les prochaines heures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess