Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Orléans Loiret Basket fait appel de sa condamnation à verser 54 000 euros à Nordine Attab

lundi 25 mars 2019 à 18:32 Par Christophe Dupuy, France Bleu Orléans

En février dernier, Orléans Loiret Basket avait été condamné à verser 54 000 euros à son ancien préparateur physique pour rupture abusive de contrat. Les dirigeants du club de basket ont décidé de faire appel de ce jugement.

L'ancien préparateur physique de l'OLB Nordine Attab (à gauche) et son avocat Maître Christophe Carpe
L'ancien préparateur physique de l'OLB Nordine Attab (à gauche) et son avocat Maître Christophe Carpe © Radio France - Christophe Dupuy

Orléans, France

Plusieurs fois repoussé, le procès qui oppose Nordine Attab à l'OLB, s'est finalement tenu le 6 décembre l'année dernière devant le tribunal de commerce d'Orléans. Le jugement n'a été rendu que deux mois plus tard, le 7 février dernier. L'OLB et ses dirigeants ont alors été condamnés à verser 54 000 euros à l'ancien préparateur physique pour rupture abusive de contrat. Dans ses attendus, le tribunal de commerce n'a retenu aucune faute à l'encontre de celui qui a été pendant 14 ans en charge de la préparation des joueurs professionnels du club de basket. Nordine Attab avait signé en avril 2016 un nouveau contrat de prestation de services pour 3 saisons supplémentaires avant d'être remercié en juillet 2017, par l'actuelle direction du club. Avec cet appel, la procédure dans la bataille juridique que se livre les deux parties est donc repartie pour plusieurs mois. 

L'OLB aurait proposé 25.000 euros à N. Attab  pour mettre fin à la procédure

Pour Nordine Attab peu importe : l'ancien préparateur physique de l'OLB dit attendre en toute sérénité un nouveau procès."Je serai patient" rajoute-t-il. Et il explique à France Bleu Orléans que le club lui a proposé "25.000 euros après le jugement en première instance pour mettre fin à la procédure judiciaire", une transaction refusée par Nordine Attab qui "trouve cette démarche étonnante pour un club qui n'a rien à se reprocher".

Un nouveau procès durant la campagne des municipales?

Lors du procès en décembre dernier, l'avocate de Nordine Attab avait évoqué une raison politique à son licenciement. Pour justifier de cette accusation, Me Sandra De Barros avait fournit une lettre de Laurent Lhomme, l'ancien président du club qui dit et écrit "que pour avoir renouvelé le contrat de Nordine Attab en avril 2016, il s’est fait _sermonner par Soufiane Sankhon, membre du conseil de surveillance du club et adjoint aux sports à la ville d’Orléans_". Avec cet appel, le club souhaite replacer les débats strictement sur le plan contractuel et commercial. Pour le président de l'OLB, Didier Nourault "l’œil qui a été mis sur le jugement n'est peut être pas le bon regard". Le dirigeant ajoute que "cet appel est un droit qu'on utilise et qui fait gagner du temps mais comme tous les appels en justice". Un nouveau procès aura donc lieu devant la chambre sociale de la Cour d'appel d'Orléans. Avec des délais plutôt longs devant cette juridiction, une nouvelle audience pourrait avoir lieu qu'au printemps l'année prochaine, en pleine campagne pour les municipales.