Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

A Orléans, Serge Klarsfeld n'a "pas d'inquiétude sur l'avenir de la mémoire de la Shoah"

-
Par , France Bleu Orléans

Le militant pour la mémoire de la Shoah, Serge Klarsfeld, était de passage à Orléans, au Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vél d'Hiv. Il est venu inaugurer une exposition, à quelques semaines du 75ème anniversaire de la rafle du Vél d'Hiv.

Serge Klarsfeld, en discussion avec Nathalie Grenon et Hélène Mouchard-Zay, au Cercil.
Serge Klarsfeld, en discussion avec Nathalie Grenon et Hélène Mouchard-Zay, au Cercil. © Radio France - Etienne Escuer

Comment faire perdurer la mémoire de la Shoah dans les années à venir ? Les rescapés sont aujourd'hui très âgés pour la plupart. Beaucoup d'entre eux, enfants à l'époque, ont désormais plus de 80 ans. Ils ne pourront plus venir témoigner, devant la jeune génération, des atrocités qu'ils ont vécu dans les camps nazis durant la Seconde guerre mondiale.

A l'approche du 75ème anniversaire de la rafle du Vél d'Hiv, le Cercil (Centre d'Etude et de Recherche sur les Camps d'Internement dans le Loiret) inaugurait ce dimanche une grande exposition sur les enfants du Vél d'Hiv. Une exposition à base de dessins, notamment, réalisés de nos jours par Gilles Rapaport.

Les dessins de Gilles Rapaport exposés au Cercil. - Radio France
Les dessins de Gilles Rapaport exposés au Cercil. © Radio France - Etienne Escuer

Serge Klarsfeld, le président des Fils et Filles des déportés juifs de France, était présent pour l'inauguration. Le célèbre "chasseur de nazi" n'a pas d'inquiétude sur l'avenir de la mémoire de la Shoah, notamment grâce au travail réalisé par des musées comme le Cercil. Il apprécie aussi ces manières différentes d'entretenir le souvenir.

Ce midi avait également lieu une cérémonie à Pithiviers, à la mémoire du premier convoi de déportés qui partit de Pithiviers pour Auschwitz, le 25 juin 1942. Une autre cérémonie est prévue mercredi midi à Beaune-la-Rolande.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu