Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Orléans : un jeune de 25 ans meurt noyé en Loire

dimanche 24 juillet 2016 à 8:26 Par Luc Barre, France Bleu Orléans et France Bleu

Une mort par noyade samedi soir sur le site de l'Île-Charlemagne à Orléans. Un jeune Soudanais de 25 ans a d'abord été signalé disparu, il ne savait pas nager. Finalement les secours ont retrouvé son corps inanimé dans l'eau. L'hypothèse d'une hydrocution est privilégiée.

Sur l'Île Charlemagne à Orléans, la baignade est autorisée et surveillée dans une zone balisée.
Sur l'Île Charlemagne à Orléans, la baignade est autorisée et surveillée dans une zone balisée. - Maire d'Orléans

Orléans, France

Tout a commencé vers 15h30 ce samedi après-midi à Orléans, sur la base de loisirs de l'île Charlemagne. Un jeune homme de 25 ans, d'origine soudanaise, est parti se baigner aux environs de 15h30, dans la zone surveillée par des maîtres-nageurs. Ne le voyant pas revenir, ses amis ont commencé à le chercher, d'autant plus que le jeune homme ne savait pas nager.

Des recherches, sans succès

C'est vers 17h30 que les pompiers ont été prévenus. Quinze sapeurs pompiers, notamment des plongeurs, sont arrivés sur les lieux. L'information s'est aussi répandue sur les réseaux sociaux, où certains internautes demandaient une photo du jeune homme, pour participer aux recherches.

Mais les pompiers ont finalement retrouvé le corps inanimé du jeune homme vers 19h30. Une enquête a été ouverte par la police, la thèse de la noyade accidentelle est privilégiée. Selon enquêteurs l'homme aurait été victime d'une hydrocution.