Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Orléans : un jeune homme jugé lundi pour avoir tiré au mortier d'artifice sur des policiers

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Le jeune homme interpellé mercredi soir, après des échauffourées dans le quartier de la Source à Orléans, sera jugé lundi en comparution immédiate. Il est soupçonné d'avoir tiré au mortier d'artifice en direction des policiers.

Un jeune homme sera jugé ce lundi en comparution immédiate, soupçonné d'avoir tiré au mortier d'artifice en direction des policiers, dans  le quartier de la Source à Orléans. (illustration)
Un jeune homme sera jugé ce lundi en comparution immédiate, soupçonné d'avoir tiré au mortier d'artifice en direction des policiers, dans le quartier de la Source à Orléans. (illustration) © Radio France - Emmanuel Bouin

Il avait été interpellé mercredi soir, après de violentes tensions dans le quartier de la Source, à Orléans. Un jeune homme est actuellement en détention, dans l'attente de son jugement, lundi, en comparution immédiate, indique une source judiciaire, confirmant une information de nos confrères de La République du Centre. 

Le jeune homme est soupçonné d'avoir tiré au mortier d'artifice sur une patrouille de police. Un autre jeune homme sera lui convoqué ultérieurement devant la justice, laissé libre à l'issue de sa garde à vue. Il avait lui aussi été arrêté mercredi, pour des outrages sur les agents. 

Un arrêté pris par la mairie interdisant les feux d'artifice sur la voie publique

Mercredi soir, lors d'un contrôle pour non-respect du port du masque, des policiers municipaux et nationaux avaient été violemment pris à partie par une vingtaine de jeunes. Caillassés et cibles de tirs de mortiers. La ville d'Orléans a ensuite pris un arrêté pour interdire l'usage et la possession de feux d'artifice et d'articles pyrotechniques sur la voie publique

Choix de la station

À venir dansDanssecondess