Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Orne : un surveillant agressé par un détenu en voie de radicalisation à Condé-sur-Sarthe

mercredi 7 février 2018 à 18:01 Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

Une nouvelle agression de surveillant ce mercredi à la maison centrale d'Alençon-Condé dans l'Orne. L'agent a été blessé à la gorge par un détenu en voie de radicalisation. Force Ouvrière dénonce une tentative d'assassinat et réclame une sanction sévère.

La maison centrale d'Alençon-Condé accueille depuis 2014 des détenus particulièrement difficiles.
La maison centrale d'Alençon-Condé accueille depuis 2014 des détenus particulièrement difficiles. © Maxppp - Stéphane Geufroi

Condé-sur-Sarthe, France

L'agression s'est produite en fin de matinée, alors que les surveillants distribuaient des produits de cantine à un détenu dans le quartier disciplinaire. Celui-ci, refusant de signer le bon de livraison, s'est emparé d'un stylo et a porté plusieurs coups à la gorge et au visage d'un surveillant. Ses deux collègues sont parvenus à maitriser le détenu, qui a alors crié qu'il voulait "tuer un surveillant". La victime est partie aux urgences. Bilan : mâchoire fracturée, hématomes et contusions multiples au niveau de la trachée et de la gorge. Il s'est vu prescrire 7 jours d'ITT.

Un détenu en voie de radicalisation, selon FO

Selon Force Ouvrière, ce détenu a déjà été condamné plusieurs fois pour des faits de violence dans d'autres établissements. Il est arrivé fin 2017 à Condé-sur-Sarthe et sa fin de peine était proche. Toujours selon FO, il est considéré comme en voie de radicalisation et faisait l'objet de plusieurs signalements de la part du personnel pénitentiaire. C'est d'ailleurs un incident lors d'un refus de fouille, quelques jours plus tôt, qui l'a conduit au quartier disciplinaire. FO réclame une sanction sévère pour le détenu. Le procureur d'Alençon, François Coudert, indique qu'une "enquête de flagrance a été ouverte, confiée au commissariat d'Alençon". Quant aux suites judiciaires, "la réponse sera ferme".