Faits divers – Justice

"Oui il y a des choses qui n’ont pas fonctionné": réaction de Martin Hirsch après la mort d’une femme à l’hôpital Cochin

Par Martine Bréson, France Bleu Paris mardi 25 février 2014 à 15:45

Martin Hirsch  AP-HP (Paris )
Martin Hirsch AP-HP (Paris ) © MaxPPP

Le nouveau directeur général de l’AP-HP a reconnu ce mardi matin qu’il y avait eu des erreurs d’organisation à l’hôpital Cochin à Paris. Il réagissait à la mort mi-février d’une femme arrivée à l’hôpital avec une plaie à la jambe aux urgences et qui était décédée dans la salle d’attente. Le personnel s’était aperçu de son décès plusieurs heures après son arrivée.

C’est au changement d’équipe que la femme, que tout le monde croyait partie, avait été découverte. Cette affaire avait fait grand bruit.

Ce mardi Martin Hirsch réagit

S'il écarte, d’après ses connaissances de l’enquête, une faute individuelle, il pointe du doigt des erreurs d’organisation graves . Il précise aussi que  "dans l’état actuel de l’enquête, même si elle avait été prise en charge tout de suite correctement ça n’autait pas eu d’influence, ça ne l’aurait pas sauvée."

On va améliorer Cochin a affirmé Martin Hirsch, on ne va pas lacher Cochin, on ne va pas lacher ce service.

Une enquête interne a été ouverte par l’AP-HP. Ses conclusions finales devraient être rendues à la fin de la semaine.  

Hirch 9H - L invite