Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ourse Kiwi : le Parc Zoologique de Fort-Mardyck répond aux associations

mardi 14 août 2018 à 14:15 Par Aurélie Pasquier, France Bleu Nord et France Bleu

Après les accusations de plusieurs associations défendant les droits des animaux sur le net, le Le Parc Zoologique de Fort-Mardyck se défend : les ours Kiwi et Dominique, nés en captivité, reçoivent tous les soins nécessaires pour leur bien-être physique et psychologique, assure l'administration.

L'humoriste Rémi Gaillard organise régulièrement des opérations médiatiques pour défendre la cause animale
L'humoriste Rémi Gaillard organise régulièrement des opérations médiatiques pour défendre la cause animale © Maxppp - RICHARD DE HULLESSEN

Dunkerque, France

Le Parc Zoologique de Fort-Mardyck, près de Dunkerque, répond, ce mardi 14 août, aux accusations de Protection Animale de France, une association qui défend les droits des animaux, concernant Kiwi et Dominique, ses deux ours. "Kiwi, âgée de 29 ans, et Dominique son compagnon depuis 1998, âgé de 20 ans, sont tous deux nés en captivité. Ils coulent des jours paisibles au Parc Zoologique de Fort-Mardyck depuis plus de 10 ans où ils vivent dans un espace de 550 m2 équipé d’un bassin (...) qui comporte les aménagements nécessaires à leur bien-être", souligne l'organisation du parc. 

Le zoo reçoit tous les ans un agrément de l'Etat

"Le Parc Zologique de Fort-Mardyck n’a pas attendu les associations auto-proclamées « défenseur » de la cause animal pour se soucier du bien-être de ses pensionnaires. (...) Les équipes du parc travaillent au quotidien au plus près des deux ours et veillent à apporter les meilleures réponses possibles à tous leurs besoins, aussi bien physiques que psychologiques." L'administration rappelle également que le parc zoologique reçoit chaque année la visite du Service de la santé de protection des animaux et de l’environnement de la Préfecture du Nord, et reçoit un agrément pour continuer à  exercer. Agrément qui valide le respect des consignes sanitaires. 

Les deux ours tournent en rond, inlassablement 

Samedi 11 août, Rémi Gaillard, humoriste et défenseur de la cause animale, a dénoncé sur Twitter les conditions de vie de deux ours du parc zoologique de Dunkerque : Kiwi et Dominique. Les deux animaux ont ému la toile et certaines associations : Anymal, Protection Animale de France... "Prisonniers du zoo de Fort-Mardyck, les deux ours tournent inlassablement en rond comme en témoigne cette vidéo tournée le 7 août", a publié Protection Animale de France sur son compte Facebook, reprenant la vidéo de Rémi Gaillard. "En 1988, Kiwi participe au film "L'ours" de Jean-Jacques Annaud qui aurait rapporté plus de 31 millions de dollars pour le seul marché américain. Mais ce que le public ignore, c’est que la star du film vit depuis 28 ans dans des conditions de détention indignes.   Dominique, un mâle de 20 ans, partage son triste sort", poursuit l'association. L'humoriste, lui, a interpellé le réalisateur Jean-Jacques Annaud sur Twitter. 

Une pétition adressée au maire de Dunkerque a recueilli plus de 63 000 signatures. Les associations appellent à un rassemblement devant la mairie de Dunkerque puis devant la communauté urbaine, le 22 août.