Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une enquête ouverte à Nantes après la plainte d'un homme qui affirme avoir été étranglé durant son interpellation

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Une enquête a été ouverte après la plainte d'un homme qui affirme avoir été étranglé durant son interpellation lors du rassemblement en mémoire de Steve Maia Caniço le 3 août à Nantes, rapporte l'AFP ce mercredi.

L'eau de la fontaine de la place Royale, à Nantes, a été colorée en rouge après la confirmation que le corps retrouvé dans la Loire, ce lundi soir, était bien celui de Steve.
L'eau de la fontaine de la place Royale, à Nantes, a été colorée en rouge après la confirmation que le corps retrouvé dans la Loire, ce lundi soir, était bien celui de Steve. © Radio France - Dylan Jaffrelot

Nantes, France

24 heures après la publication d'un article sur le site d’informations en ligne Mediapart, le procureur de la République de Nantes confirme ce mercredi qu'une enquête a été ouverte après la plainte d'un homme qui participait au rassemblement en hommage à Steve Maia Caniço, le 3 août dernier à Nantes. Il affirme avoir été étranglé durant son interpellation.

"Une plainte a été reçue, l'enquête a été ouverte, les éléments de cette plainte donneront lieu à l'audition du plaignant et au vu de cette audition, nous préciserons les infractions qui peuvent être relevées", a précisé Pierre Sennès à l'AFP.

Signalement à l'IGPN

Le plaignant, un homme de 51 ans, a également effectué à la mi-août un signalement à l'IGPN (Inspection générale de la police nationale). Il a rendez-vous lundi dans les locaux de la police des polices de Nantes a indiqué son avocat, Me David Libeskind, à l'agence de presse.

D'après les forces de l'ordre, il aurait jeté une bouteille dans leur direction. Lui "reconnaît avoir jeté une bouteille vide à destination des forces de l'ordre" alors qu'il se trouvait à une distance de 30 mètres, a précisé son avocat qui fait valoir qu'"à l'issue de sa garde à vue, il a été relâché". "Si vraiment il y avait des éléments probants à son encontre, il aurait été déferré ou sa garde à vue aurait été prolongée."

Au total, 42 personnes avaient été interpellées parmi les quelque 1.700 manifestants venus dénoncer les violences policières suite à la mort de Steve Maia Caniço, porté disparu après une intervention controversée des forces de l'ordre le soir de la fête de la musique. Six enquêtes sont actuellement en cours pour déterminer les circonstances du décès de ce jeune homme retrouvé dans la Loire plus d'un mois après sa disparition. 

Choix de la station

France Bleu